Publicité
En savoir plus
Jean Giraud, alias Moebius
Jean Giraud, alias Moebius
© Radio France - Rachel Huet
Jean Giraud, alias Moebius
Jean Giraud, alias Moebius
© Radio France - VideoScopie
La Salle des quatre mystères - Exposition Mathématiques, un dépaysement soudain Fondation Cartier
La Salle des quatre mystères - Exposition Mathématiques, un dépaysement soudain Fondation Cartier
- Olivier Ouadah

Emission enregistrée en public le 20 décembre 2011, dans le studio 106 de la Maison de la Radio, en partenariat avec l’Institut des Hautes Etudes pour la Science et la Technologie, l’IHEST.
L’une des difficultés que rencontre la science, lorsque les chercheurs et autres médiateurs tentent de la vulgariser, c’est d’en révéler le sens ou un sens. Parfois, heureusement, ce sens s’impose de lui-même. La question ne se pose pas lorsqu’il s’agit de recherche médicale, de la compréhension des lois physiques qui régissent notre univers ou de la conquête spatiale. Néanmoins, les choses deviennent d’autant plus délicates dès lors que le lien avec notre vie quotidienne se fait plus ténu. La quête du boson de Higgs ou la mesure de la vitesse des neutrinos, pour prendre deux expériences très récentes réalisées au CERN de Genève, n’évoquent pas grand-chose de palpable pour le commun des mortels. Et que dire, au hasard, des invariants topologiques des variétés algébriques ou de l’explosion en temps fini des solutions du flot de Ricci sur certaines variétés de dimension 3…

Hiroshi Sugimoto, Conceptual Form 011
Hiroshi Sugimoto, Conceptual Form 011

Les mathématiques constituent l’univers le plus mystérieux et le moins accessible aux non-initiés. Si l’on comprend les mots, le sens des phrases ne se livre pas. Et que dire des formules, si souvent impénétrables… Alors pourquoi ne pas faire appel à l’art et aux artistes pour tenter de contourner l’obstacle, de comprendre le sens des formules grâce aux représentations que produisent les créateurs ? Le pari n’est pas gagné d’avance. L’art abstrait peut rester aussi hermétique que la physique théorique. Pourtant, la Fondation Cartier pour l’art contemporain a relevé le défi avec l’Institut des hautes études scientifiques, l’IHES. Le résultat, après des années de gestation, est une exposition intitulée « Mathématiques – un dépaysement soudain » , que vous pouvez visiter à Paris jusqu’en mars 2012.

Publicité
Extrait du film d’animation de David Lynch, Universe coming from Zero
Extrait du film d’animation de David Lynch, Universe coming from Zero

Comment l’art peut-il nous apporter des clés pour mieux comprendre la science ?

Quelle collaboration peut s’installer entre les chercheurs et les artistes ?

Que peut générer une telle confrontation, à la fois pour leurs protagonistes et pour nous, le grand public ?

Science Publqiue en public - Jean-Michel Albérola
Science Publqiue en public - Jean-Michel Albérola
© Radio France - VideoScopie

Invités: **Jean-Michel Alberola, ** peintre,

**Michel Cassé, ** astrophysicien au CEA et au CNRS,

Hervé Chandès , directeur général de la Fondation Cartier pour l’art contemporain, Marie-Françoise Chevallier Le Guyader , directrice de l'IHEST

**Jean Giraud, alias GIR et Moebius, ** dessinateur et scénariste de bande dessinée,

--> Bonus : Questions du public pendant 30 minutes à nos invités :

Science Publique 23_12_2011_Questions du public

32 min

Vidéos : **De larges extraits vidéo de la première partie cette émission : **

------------------------------------------------------------------------------------------------Le philosophe Heinz Wismann parle de l'histoire des relations entre art et science :