France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus
Dany Laferrière
Dany Laferrière

La littérature change le monde. Elle le fait plus sûrement que le militantisme. Elle précède d’ailleurs le militantisme. On croit que le mouvement de libération des gays a commencé grâce aux émeutes de Stonewall, en 1969, quand les gays de New York, qui en avaient assez de se faire taper dessus par les policiers municipaux, se sont révoltés et les ont fait reculer, à l’accablement des conservateurs, à la risée des autres et au soulagement du genre humain. En réalité, le combat avait commencé en 1947, quand un jeune Américain de retour d’une guerre courageuse qui s’appelait, qui s’appelle toujours Gore Vidal, a publié Le garçon près de la rivière . Quand ses confrères, comme Norman Mailer, publiaient des romans de guerre, il prenait le risque de raconter une histoire d’amour entre garçons qui a fait scandale. D’autres écrivains ont suivi, comme James Baldwyn, et puis, après, après, le militantisme. Le militantisme est une littérature, d’ailleurs. Il n’y a pas plus scribouillard qu’un militant. Aimé Césaire a été un de ces poètes qui précèdent les militants.Pour nous parler de son* Cahier d'un retour au pays natal,* je reçois aujourd'hui le romancier Dany Laferrière.

Charles Dantzig

Publicité
Références

L'équipe

Charles Dantzig
Charles Dantzig
Charles Dantzig
Production
Clotilde Pivin
Réalisation
Camille Renard
Collaboration
Anne de Biran
Collaboration