Publicité
En savoir plus
Saint Annes'College à Oxford
Saint Annes'College à Oxford
© Radio France - Andy Love

"Oxford n’est pas une mauvaise université. Quelques prix Nobel en sont sortis, quarante si je ne me trompe pas, quelques premiers ministres anglais, pour eux au nombre de 36, et quelques écrivains qui ne sont pas tout à fait négligeables, comme Oscar Wilde, WH Auden, TS Eliot ou Graham Greene. Oxford est si attirante que quelqu’un qui haïssait pourtant l’Angleterre a rêvé d’y être fait docteur honoris causa. Que dis-je, rêvé ? Il était persuadé de l’être, à la fin de la guerre, cette guerre dont il était le principal responsable. Hitler, car c’était lui, avait même ordonné à la Luftwaffe de ne pas bombarder Oxford, pour qu’elle soit en état de lui remettre son diplôme. Ce qui m’intéresse dans Oxford, c’est que c’est une université où l’enseignement de la littérature n’est pas devenu secondaire, comme dans bien d’autres universités d’Europe. Comment, dans un grand pays capitaliste et utilitariste comme l’Angleterre, peut-on maintenir un enseignement supérieur qui garde l’inutilité de la littérature au premier rang Je reçois pour en parler Patrick McGuinness, qui enseigne la littérature au collège Saint Anne d’Oxford."

Charles Dantzig

Publicité
Références

L'équipe

Charles Dantzig
Charles Dantzig
Charles Dantzig
Production
Clotilde Pivin
Réalisation
Catherine Donné
Collaboration