France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus

"Oscar Wilde a écrit neuf pièces de théâtre. La première, comme il arrive souvent chez les dramaturges, était un drame. Les jeunes auteurs de théâtre considèrent que le drame est supérieur à la comédie et veulent réussir de cette façon-là. Cette pièce, Véra ou les Nihilistes , a été un four. Cela ne l’empêche pas d’être très bonne, et, sur le sujet des nihilistes russes cherchant à assassiner le tsar, meilleure que Les Justes d’Albert Camus. L’échec de ce drame conduit Wilde à changer de registre et a donné au monde une des meilleures comédies qui soient, un prodige de gaieté, de rapidité, de moquerie, de bienveillance et d’esprit tendre qui s’appelle L’Importance d’être Constant .

A l’occasion de la sortie en DVD de l’adaptation cinématographique de cette pièce par les éditions Cinéma Master Class, qui sortent aussi l’adaptation d’une autre pièce de Wilde, Un mari idéal , je voudrais aller à la recherche du secret professionnel du triomphe et de la chute concomitante d’Oscar Wilde."

Publicité

par** Charles Dantzig**

Bibliographie :

Oscar Wilde, Un mari idéal , DVD

Oscar Wilde, L’Importance d’être Constant , DVD

Oscar Wilde, L’Importance d’être Constant , Grasset-Les Cahiers rouges

Références

L'équipe

Charles Dantzig
Charles Dantzig
Charles Dantzig
Production
Daphné Abgrall
Collaboration
Clotilde Pivin
Réalisation