France Culture
France Culture
Publicité
Cayetano Rivera Ordóñez
Cayetano Rivera Ordóñez
- Juan Pelegrín

"En 1853 avait lieu la première corrida en France. Un poète en a fait le compte rendu dans un journal. Ce poète, c’est Théophile Gautier. Je lui prête ma bouche, voici ce qu’il a vu : « Tout le monde doré de la saison des bains se trouvait là. Bagnères, Barrèges, Luchon, les Eaux-Bonnes, Cauterets, Biarritz avaient fourni leur contingent ; les hôtels regorgeaient ; toutes les chambres disponibles étaient prises ; - beaucoup de gens couchèrent dans leurs voitures, -d’autres eurent pour abri des écuries ou des étables. -Un jeune diplomate de nos amis nous donna ainsi son adresse : Première botte de paille, quatrième vache à droite.» A l’occasion de l’ouverture de la saison des corridas en Espagne, je reçois en pour en parler Florence Delay , écrivain, membre de l’Académie française, auteur, entre autres, de Mon Espagne Or et Ciel , et traductrice de La Solitude sonore du toreo Jose Bergamin ."

Charles Dantzig

Publicité