France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus

Dans son discours de réception à l’Académie française, Jean Cocteau dit, je le cite : « Guillaume Apollinaire disait que la Seine coule, maintenue par des livres. » Et Cocteau continue, se référant à l’Académie, de la façon suivante : « Je ne connaissais que la coque du vieux navire à l’ancre au bord d’un fleuve où règne une autre et ravissante caste de l’esprit, celle des bouquinistes. »

Quai Voltaire, Paris 1898, Eugène  Atget
Quai Voltaire, Paris 1898, Eugène Atget

Les bouquinistes ! Protégés par une imagerie 1900 qui semble aller avec les colonnes Morris, les brasseries de gare et les entrées de métro, les bouquinistes exercent un métier plus singulier qu’il n’y paraît. Sont-ils vraiment une caste, comme disait Cocteau ? Sont-ils ravissants ? S’occupent-ils encore des choses de l’esprit, ou se mettent-ils de plus en plus à vendre des cartes postales Quel est le secret professionnel de la géographie politique et littéraire de bouquinistes de la Seine ? Je reçois pour en parler Nicolas d’Estienne d’Orves , qui publie chez Plon le Dictionnaire amoureux de Paris.

Publicité

Bibliographie :

Nicolas d’Estienne d’Orves, Dictionnaire amoureux de Paris , Plon

Charles Dodeman, Le long des quais , Gallus

Références

L'équipe

Charles Dantzig
Charles Dantzig
Charles Dantzig
Production
Daphné Abgrall
Collaboration
Clotilde Pivin
Réalisation