Publicité
En savoir plus
Librairie Ombres Blanches à Toulouse
Librairie Ombres Blanches à Toulouse
© Radio France - D.R.
Marathon des mots
Marathon des mots
© Radio France - D.R.

"C’est là que j’ai fait mes études. En droit. En première année, j’ai lu pour la première fois A la recherche du temps perdu. J’avais 18 ans, c’était mon entrée dans le monde. L’accès en était facile. Il suffisait d’aller au bout de la rue des Lois. Avec son nom simple et très bien accordé, était, cette rue est celle qui mène de la faculté de Droit à la place du Capitole. Dans la rue des Lois, il y avait des librairies, mais (si je puis dire mais) c’étaient des librairies juridiques. Ah non. Il y avait aussi un libraire d’occasion qui racontait des anecdotes. Il nous disait que tel écrivain contemporain qui passait pour spirituel avait appris ses bons mots dans un recueil d’anecdotes du XIXe siècle Et puis il y avait les librairies de littérature. La plus proche était sur la place du Capitole même, je parle de Castela. J’ai dit dans Pourquoi lire ? la reconnaissance que j’avais à cette librairie qui a été pour moi une caverne, une grotte, un berceau. Plus loin, si on continuait la place en passant sous les arcades, on arrivait rue Gambetta. Dans un coude apparaissait la librairie Ombres blanches. J’y poursuivais mon exploration. Je reçois pour en parler, à l’occasion du Marathon des Mots qui se passe ce week-end à Toulouse, son propriétaire, Christian Thorel. Quel est le secret professionnel d’une grande librairie ?"Charles Dantzig

Références

L'équipe

Charles Dantzig
Charles Dantzig
Charles Dantzig
Production
Clotilde Pivin
Réalisation
Catherine Donné
Collaboration