France Culture
France Culture
Publicité
Dernier numéro de la Paris Review
Dernier numéro de la Paris Review
© Radio France - D.R.

"Bien des revues françaises sont mortes ou moribondes. Elles ont l’air de représentants en exil de vieilles petites républiques déchues. A ces ambassadeurs en lavallière qui ont 80 ou 100 ans, à la peau grisâtre et à l’œil qui baigne dans le bouillon froid du passé, on donne encore le titre d’excellence, mais c’est pour les fuir juste après. On leur trouve une odeur légèrement faisandée et l’haleine pas très fraîche. Et, les laissant là, parmi les surtouts en crochet de la grand-mère Amélie et les pistolets rouillés de l’Indochine de l’oncle Georges, on prend l’avion et on va voir si dans le monde il reste encore des revues vivaces.Le pays du monde qui a en ce moment les meilleures revues, sans parler des meilleurs magazines culturels, ce sont les Etats-Unis. La Paris Review y célèbre le 60e anniversaire de sa création. Elle est trimestrielle. Elle a environ 248 pages par numéro. Elle coûte 15 dollars américains. Elle a des illustrations en noir et blanc et en couleurs, c’est la revue la plus élégante, et probablement l’une des meilleures. Ses entretiens avec les écrivains sont fameux, dans les deux sens du terme, bons et célèbres, et ils sont célèbres parce qu’ils bons. Je reçois pour en parler son directeur, Lorin Stein."Charles Dantzig

L'équipe

Charles Dantzig
Charles Dantzig
Charles Dantzig
Production
Clotilde Pivin
Réalisation
Catherine Donné
Collaboration