France Culture
France Culture
Publicité

"C’est une ville pittoresque. Pourrie de pittoresque. Elle en a trop, par moments, dirait-on. On dirait que ce pittoresque cache son être profond. Qu’elle s’en contente. Elle s’en sert pour se protéger, peut-être. C’est très curieux, Marseille. On dirait que tout le pittoresque de la France s’est concentré dans cette ville. Un des écrivains qui a le moins menti dans la relation de ce qu’il ressentait, qui ne laissait jamais les idées préconçues s’imposer à lui – et les dieux savent si le pittoresque est un préconçu - , c’est Stendhal. Je crois qu’on ne le sait pas bien, mais Stendhal a vécu à Marseille. A écrit sur Marseille. Y a-t-il un écrivain moins marseillais que Stendhal, si du moins on pense que « marseillais » veut dire exagérer, outrer, avoir un comique de grosse voix ? Avec sa prose citronnée, Stendhal ne serait-il pas plus anglais ?"

Charles Dantzig

Publicité