France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus
Coccinnelle
Coccinnelle
© Radio France - D.R.

« Ce qui sembler gêner, chez les travestis, c’est la partie du mot qui dit ''trans''. En latin, ce qui traverse, qui va de l’autre côté. En l’occurrence, de l’autre côté du genre sexuel. Et le sexuel est ce qui panique le plus dans les sociétés occidentales. Il n’y a qu’à voir, en cet automne 2012, comment le projet de loi sur le mariage gay crée la terreur et la haine des représentants de toutes les religions, de la droite la plus réactionnaire, de la gauche la plus petite-bourgeoise, et fait que les gays et les lesbiennes sont quotidiennement injuriés, je dis bien quotidiennement, plus qu’aucune autre minorité en France. Les bouches hurlantes des évêques et des mollahs, de la droite qui se croit populaire et du décomplexé qui n’est que l’autre nom de la brutalité contente d’en être une, vomissent des injures homophobes. Au moins, dans cette affaire, ils oublient les travestis. Pour parler d’eux, je reçois David Dumortier, auteur d’un très original récit que tout le monde devrait garder dans sa bibliothèque, Travesti , aux éditions du Dilettante. »

Charles Dantzig

Publicité