France Culture
France Culture
57 rue de Varenne saison 6 carre
57 rue de Varenne saison 6 carre
57 rue de Varenne saison 6 carre
Le Feuilleton
Le Feuilleton
Épisode 1/5 : Baden, baden
Pour comprendre ce qui a mené le Président Gerland devant la Haute Cour où il risque sa destitution, nous allons devoir déterrer les morts.
28 min
Le Feuilleton
Le Feuilleton
Épisode 2/5 : Le fantôme de Matignon
Des émeutes historiques secouent tout le pays après la nomination d'un nouveau Premier ministre, nomination qui ne semble qu'avoir envenimé les choses
28 min
Le Feuilleton
Le Feuilleton
Épisode 3/5 : L'état de siège
Le malheur s’abat sur l’Hôtel de Matignon et vient tout bouleverser. Au coeur d’une nuit sanglante, la guerre est déclarée entre les deux têtes de l’exécutif
28 min
Le Feuilleton
Le Feuilleton
Épisode 4/5 : La tour infernale
C’est le calme avant la tempête : à quelques jours de la fin précipitée de son règne, le Président reprend l’offensive et brise la paix de braves.
28 min
Le Feuilleton
Le Feuilleton
Épisode 5/5 : Rentrer dans l'ordre
En toute chose, il faut considérer la fin : le "57"referme définitivement ses portes. Et pour le Président Gerland, cette fin justifie tous les moyens
28 min

À propos de la série

En politique, on n’est jamais tout à fait mort "57, rue de Varenne", la série politique de France Culture revient pour un ultime tour de piste !

Une série de François Pérache et Cédric Aussir.

En politique, on n’est jamais tout à fait mort "57, rue de Varenne", la série politique de France Culture revient pour un ultime tour de piste sous le titre "L'ordre et le désordre" !

Toutes les saisons de "57, rue de Varenne"

À retrouver : [Saison 1] - [Saison 2] - [Saison 3] -  [Saison 4] - [Saison 5]

Résumé

Dans la saison précédente (5), le Président de la République, Pierre-Yves Gerland, avait nommé comme Premier ministre un jeune et brillant analyste financier, Camille Fournier, qui s’était empressé de bousculer la classe politique, mais aussi l’opinion et les médias, par des réformes brutales comme son idée de déménager Matignon à la Défense. Mais surtout, assoiffé de vérité et de justice, il avait fini par révéler au grand public – preuves à l’appui – l’implication du Président de la République, et de deux anciens Premiers ministres, dans l’assassinat du ministre de la santé Jean-Philippe Belansky devenu gênant. L’affaire, en plus d’être un cataclysme politique, avait provoqué la colère des français et nous avions quitté, dix mois plus tard, le président Gerland à la veille de sa comparution devant la Haute Cour s’apprêtant à voter sa destitution.

La saison 6 nous dévoile ce qui s’est passé pendant les dix mois qui séparent les révélations de Camille Fournier et la décision de la Haute Cour de Justice quant à l’avenir du Président. Le scandale déclenché par Camille Fournier a rendu impossibles les relations du Président avec son Premier ministre, mais ce dernier refuse de démissionner. Tandis que le pays est en proie à de violents soulèvements populaires, une cohabitation dure s’installe entre Matignon et l’Elysée. Dès lors, tout ira de Charybde en Scylla pour nos pauvres héros jusqu’à la suppression pure et simple du poste de Premier ministre et la destruction de l’Hôtel de Matignon... 
Les portes se refermeront alors définitivement sur le 57, rue de Varenne.

Générique

Réalisation Cédric Aussir
Conseillère littéraire Emmanuelle Chevrière

Avec Criss Niangouna (Le Griot),William Nadylam (Camille Fournier), Aline Le Berre (Valérie Mérieux), Hervé Pierre (Pierre-Yves Gerland), Gilles David (Christian Perron-Chevalier), Grégoire Oestermann (L’ex-secrétaire Général de l’Elysée), Gilles Privat (Dominique Pelletier), Laurent Manzoni (Général Grimal), Alain Rimoux (L’ex-Président Rimoux), Anne Cantineau (Armelle), Vincent Nemeth (Michel), Marc Barbé (Colonel Michaka), Christiane Cohendy (Mimi "Michèle Mardanian"), Philippe Magnan (Philippe Joathon), Olivier Cruveiller (Le rédac-chef ), Anne Azoulay (Elise Cluet), Emeline Bayart (Laurence Vignon), Jean-Marie Winling (Directeur du Renseignement Militaire) , Yannick Choirat (Hakim), Laurent Lévy (Francis), Xavier Robic (L’assistant de Mimi), Noémie Landreau (La conseillère de Pelletier ), Morgan Hainaux (Hafida Slimani), Jean-Luc Vincent (Hugues Bellet), Marie-Anne Mestre (Cheffe du personnel), Kamel Abdelli (Alex Benali), Georges Ser (Le très vieux monsieur), Nathalie Lacroix (Pilote hélicoptère), Catherine Pétillon (Journaliste), Aymeric Lecerf (Un Général), Maélia Gentil (Une capitaine), Hyam Zaytoun (Major Nadia Guillot), Anne Rotger (La secrétaire générale de l’Elysée), Louis-Do de Lencquesaing (Pablo Mercadal), Pauline Moulène (Coralie), Elise Lhomeau (Alice Mercadal), Anne Deleuze (Money Penny) , Féodor Atkine (Dr Viallet), Judith Henry (Sylvie Clermont)

Et les voix de : Olivier Claverie, Malvina Plegat, Caroline Arrouas,  Daniel Kenigsberg, Thierry Bosc, Alain Libolt, Catherine Salviat, Daniel Berlioux, Christian Drillaud, Philippe Dusigne, Michel Derville,Françoise Cousin, Justin Blanckaert, Hervé Quentric, Marine Lemonnier, Igor Mendisky, Camille Blouet, Jérémy Zocca, Camille Péri, Julien Muller, Nathalie Duong, Nadhir El Arabi, Grégory Quidel, Florence Janas, Sélim Zahrani, Thomas Blumenthal, Romain Francisco, Laurent Mothe, Philippe Bertin, Julie Quesnay, David Mandineau, June Van Der Esch, Gilles Martin, Viviane Fougereux, Franck Molinaro, Julien Large, Charlotte Bourgade-Valensi, Julie, Fongoret, Edouard Michelon, Samy Azzabi, Emilie Pierson, Cédric Revellon, Virginie Maillard, Edouard Demanche, Franck Chevallay, Etienne Guillou-Kerven, Laurent Deve, Damien Paisant, Valentin Capron, Vincent Frachey, Christabel Desbordes, Edouard Rouland, Zsuzsana Varkonyi**et Delphine Léonard

Bruitage : Elodie Fiat, Sophie Bissantz
Prise de son, montage et mixage Stéphane Desmons et Bastien Varigault
Assistante à la réalisation : Claire Chaineaux

Dès la fin de sa formation d'ingénieur, François Pérache intègre le secteur politique : une année sabbatique pour travailler auprès du principal lobby - présidé par Valéry Giscard d’Estaing - représentant les collectivités locales auprès des institutions européennes, avant d'effectuer ses obligations militaires au sein des services du Premier ministre. Il y travaille pendant 4 ans comme analyste médias au Service d’Information du Gouvernement où il rédige des synthèses de presse pour le cabinet du Premier ministre (Jospin, Raffarin et Villepin), puis il intègre le département multimédia et devient coordinateur du marketing de l’ensemble des sites internet gouvernementaux. Après un intermède d’un an en agence de communication online, il travaille 18 mois à l’Elysée, pendant la fin du second mandat du Président Chirac, où il met en place le dispositif d’analyse de l’opinion sur le web. En 2007, après des années de pratique amateur, François Pérache décide de se consacrer entièrement au métier d'acteur. Il entreprend une nouvelle formation de 3 ans à l'Ecole Claude Mathieu et s'est notamment produit depuis dans de très nombreux projets de théâtre (Novarina, Horvath, Brecht, Labiche, Erdman, Collodi, Hugo...) et à la télévision pour France 2, France 3, France 5, Canal ou Arte (Engrenages, Un Village français, Tunnel, Les Hommes de l'Ombre, Le Serment d’Hippocrate...). Il a également participé à l'enregistrement d'une trentaine de fictions radiophoniques pour France Inter et France Culture.
57, rue de Varenne est sa première fiction en tant qu’auteur. Réalisée par Cédric Aussir, elle a reçu le prix Europa 2014 de la meilleure fiction radio européenne.
François Pérache a reçu en 2015 le prix SACD "Nouveau Talent Radio".

Provenant de l'émission

Le Feuilleton, du lundi au vendredi de 20h30 à 21h00 sur France Culture

30 minutes d’espace de création radiophonique, de grandes adaptations d’œuvres du patrimoine classique et contemporain pour mêler tous les métiers et les talents de la radio.