France Culture
France Culture
Berlin, les sons du mur
Berlin, les sons du mur
Le mur en septembre 1961, un mois après le début de sa construction
Après la construction du mur en 1961, Berlin coupée en deux va voir pendant près de trois décennies se développer une scène musicale aux accents krautrock, ambient, new wave...
59 min
Le groupe de rock Puhdys en concert sur l'Alexanderplatz de Berlin-Est en 1979
Côté est du Mur, il y avait aussi du jazz, du rock, du disco et même un peu de rap officiels. Mais ceux qui ne respectaient pas le réalisme-socialiste subissaient une féroce répression. Les punks en firent l'amère expérience.
58 min
Une affiche de propagande de Radio Free Europe
Dans le monde bipolaire de la guerre froide, la radio a joué un rôle de propagande primordial pour les États-Unis. Jusqu’à la chute du Mur de Berlin, ces stations financées par Washington ont contribué à façonner la dissidence anticommuniste.
58 min
Lors de la chute du mur de Berlin en 1989
La nuit était noire quand la foule a commencé à se masser du côté Est du Mur le jeudi 9 novembre 1989. À 0h02, tous les postes-frontières de Berlin avaient été ouverts et des dizaines de milliers d’Ossies passèrent à l’Ouest avant que le jour ne se lève.
1h 00
 Soirée techno à l'E-Werk à Berlin en 1994
"Il n'y avait plus d'Ouest, ni d'Est... Il n'y avait plus que la musique." Tirée du documentaire Le Mur des sons, cette phrase résume l’état d’esprit qui régnait à Berlin au début des années 1990, juste après la chute du Mur.
59 min