France Culture
France Culture
Candide carré série
Candide carré série
Candide ou Optimisme, illustration par Mittis pour une édition publiée à Paris en 1892 du roman de Voltaire
Candide ou Optimisme, illustration par Mittis pour une édition publiée à Paris en 1892 du roman de Voltaire
Épisode 1/7 : Un esprit simple
Tout acquis aux leçons de l'optimiste docteur Pangloss - selon qui tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles -, Candide mène une existence heureuse dans le château de Thunder-ten-tronckh.
Candide ou Optimisme, 1759, illustration pour l'édition de 1785 du conte philosophique de Voltaire (1694-1778). Paris, Bibliothèque Nationale De France (Bibliothèque)
Candide ou Optimisme, 1759, illustration pour l'édition de 1785 du conte philosophique de Voltaire (1694-1778). Paris, Bibliothèque Nationale De France (Bibliothèque)
Épisode 2/7 : En route pour le Nouveau monde
Chassé du château de Thunder-ten-tronkh pour avoir échangé un baiser avec la jeune baronne Cunégonde, Candide part sur les chemins de la Westphalie.
Candide ou Optimisme, 1759, illustration pour l'édition de 1785 du conte philosophique de Voltaire (1694-1778). Paris, Bibliothèque Nationale De France
Candide ou Optimisme, 1759, illustration pour l'édition de 1785 du conte philosophique de Voltaire (1694-1778). Paris, Bibliothèque Nationale De France
Épisode 3/7 : Au pays des Oreillons
Après avoir vu mourir Jacques, son protecteur, dans un naufrage puis Pangloss, son vieux maître, dans un autodafé, Candide erre dans les rues de Lisbonne, désespéré, le postérieur meurtri par les fessées reçues.
Illustration gravée de son roman 'Candide', chapitre 3 Légende: 'Candide s'enfuit au plus vite dans un autre village.' Édition publiée 1809, Paris.
Illustration gravée de son roman 'Candide', chapitre 3 Légende: 'Candide s'enfuit au plus vite dans un autre village.' Édition publiée 1809, Paris.
Épisode 4/7 : El Dorado
Arrivés ensemble dans le Nouveau Monde, Cunégonde et Candide doivent de nouveau se séparer. Le bruit s’est répandu qu’un alcade les a suivis depuis Lisbonne pour punir le meurtre du Grand Inquisiteur dont le jeune amoureux s’est rendu coupable.
Candide ou Optimisme, illustration par Adrien Moreau (1843-1906) pour le chapitre VI d'une édition publiée à Paris en 1893 du roman de Voltaire,
Candide ou Optimisme, illustration par Adrien Moreau (1843-1906) pour le chapitre VI d'une édition publiée à Paris en 1893 du roman de Voltaire,
Épisode 5/7 : Martin ou la vision désenchantée des hommes
Après avoir, un mois durant, coulé des heures paisibles dans l’El Dorado, ce pays de cocagne qui ne connaît ni guerres, ni clergé, ni prisons, ni inquisiteurs, Candide et Cacambo décident pourtant d’en repartir. Candide veut retrouver Cunégonde.
 Candide de VOLTAIRE, François-Marie Arouet - philosophe, dramaturge et romancier français. Illustration gravée de son roman 'Candide', chapitre 22
Candide de VOLTAIRE, François-Marie Arouet - philosophe, dramaturge et romancier français. Illustration gravée de son roman 'Candide', chapitre 22
Épisode 6/7 : La France, l'Angleterre et l'Italie
Avant de rejoindre Venise, où Candide espère retrouver Cunégonde, ils font un détour par Paris. Candide y tombe malade.

À propos de la série

France Culture a choisi de donner à entendre l’un des contes philosophiques les plus célèbres de la littérature du XVIIIème siècle dans une version radiophonique au plus près du texte d’origine. Lorsque Voltaire fait paraître anonymement Candide ou…

France Culture a choisi de donner à entendre l’un des contes philosophiques les plus célèbres de la littérature du XVIIIème siècle dans une version radiophonique au plus près du texte d’origine. Lorsque Voltaire fait paraître anonymement Candide ou l’Optimisme en 1759, il est un homme d’âge mûr ayant déjà une œuvre importante derrière lui. Il a connu la prison, l’exil, la désillusion, et l’Encyclopédie à laquelle il collaborait depuis 1755 aux côtés de Diderot et d’Alembert vient d’être mise à l'Index. Ce n’est pas la première fois que Voltaire recourt à la forme du conte – oriental notamment – et du roman d’aventure pour prolonger son entreprise philosophique et diffuser la pensée des Lumières sous une forme plus accessible. Mais Candide porte en plus la trace du contexte historique très sombre dans lequel il est écrit : plusieurs épisodes du livre font allusion à des événements qui se sont produits dans les années précédant sa rédaction, comme le tremblement de terre de Lisbonne de 1755, les conflits sanglants qui éclatèrent en Europe en 1756, la tentative d’assassinat de Louis XV et l’exécution de l’amiral Bing en 1757. « Que le meilleur des mondes possibles est affreux », écrit-il à cette époque à la duchesse de Saxe-Gotha. Traversé par la question du Mal qui obsède Voltaire sa vie durant, ce conte apparaît comme un pamphlet déguisé en divertissement. Face à cette grande question, les réponses apportées par la philosophie de l’optimisme prêchée par le personnage de Pangloss vont, au fil du voyage de Candide et à mesure qu’il gagne en expérience, être remises en question par ce dernier. Qualifié par Voltaire de « philosophie cruelle sous un nom consolant », l’optimisme est attaqué en ce qu’il engage à la soumission et à la passivité face aux grandes épreuves de l’existence.  
Que peut apporter la mise en ondes de ce classique des classiques ? En premier lieu, la médiation de la voix ne peut qu’aider à percevoir l’ironie mordante du texte, à la rendre accessible aux jeunes lecteurs qui ne la décèlent pas toujours d’emblée. Le texte offre, par ailleurs, de savoureuses partitions pour des interprètes : entre morceaux de bravoure - longs récits de la Vieille, de Cunégonde, du Baron -, et saynettes burlesques et satiriques. Découpé en trente chapitres, le récit se prête, par ses nombreux rebondissements et péripéties, à la forme du feuilleton. Dans cette adaptation, l’action a été découpée de sorte qu’à la fin de chaque épisode, Candide se trouve à la croisée des chemins. Le rythme endiablé auquel les aventures s’enchaînent ne peut qu’aiguillonner l’esprit de l’auditeur comme celui du lecteur. Privé.e.s de toute possibilité d’identification avec des personnages qui s’apparentent à des marionnettes dans les mains du destin, nous voici invité.e.s à suivre une pensée qui avance au grand galop. Car c’est à l’intelligence de ses lecteurs que Voltaire s’adresse en premier lieu, les engageant à exercer leur esprit critique et leur libre arbitre pour se dégager des dogmatismes, s’élever contre les esclavages, les inquisitions et les fanatismes de leur temps.  
Laure Egoroff

Feuilleton en 7 épisodes

Réalisation Cédric Aussir

Provenant de l'émission

du lundi au vendredi de 20h30 à 21h00 sur France Culture

30 minutes d’espace de création radiophonique, de grandes adaptations d’œuvres du patrimoine classique et contemporain pour mêler tous les métiers et les talents de la radio.