France Culture
France Culture
@ Radio France
@ Radio France
@ Radio France
Louis-Ferdinand Céline en 1951
Louis-Ferdinand Céline en 1951
Le premier itinéraire de la série parcourt Clichy où Louis-Ferdinand Céline s’installe comme médecin pendant qu’il rédige “Voyage au bout de la nuit”, puis Montmartre où il vit jusqu’à son départ de Paris en juillet 1944 en passant par le passage Choiseul de son enfance où sa mère était dentelière.
1h 15
Louis-Ferdinand Céline en 1932, année où il obtint le prix Renaudot pour son roman "Le Voyage au bout de la nuit".
Louis-Ferdinand Céline en 1932, année où il obtint le prix Renaudot pour son roman "Le Voyage au bout de la nuit".
Deuxième temps de ce voyage sur les traces de Louis-Ferdinand Céline en compagnie de Philippe Sollers qui nous emmène au Danemark où l’écrivain a vécu en exil à la fin de la guerre. L’occasion pour lui de revenir sur l’acharnement de Céline dans son travail d’écriture.
1h 10
Louis-Ferdinand Céline
Louis-Ferdinand Céline
Dernier volet de la série consacrée par Jean Montalbetti à Céline, dans “Un homme, une ville”. Après Paris et Copenhague, c'est du côté de Meudon que s'achève cette marche dans les pas de l'écrivain, dans sa maison où il vécut les dix dernières années de sa vie entre 1951 et 1961.
1h 15

À propos de la série

La vie et l'œuvre de Céline parcourues par Philippe Sollers, autour de trois itinéraires, autant de lieux qui font écho au génie et aux pensées les plus sombres de l'écrivain, voilà ce que proposait la série "Un homme, une ville" à l'été 1980.

La série “Un homme, une ville” invite à rencontrer un auteur à travers les lieux qui ont marqué sa vie. Pour suivre l’écrivain Louis-Ferdinand Céline, Jean Montalbetti a fait appel à Philippe Sollers comme médiateur. C'est en sa compagnie que pendant trois émissions nous partons à la découverte des lieux où l’écrivain-médecin a vécu, au cours de trois itinéraires : à Clichy et à Paris avant et pendant la guerre, au Danemark où il s’est exilé et enfin à Meudon où il a vécu les dix dernières années de sa vie.

Cette errance célinienne à travers ces trois parcours a pour but non seulement d'explorer les lieux où Céline a habité et de donner un cadre géographique à son œuvre, mais aussi de révéler ce que son écriture a apporté à la littérature du XXème siècle sans occulter la part sinistre de ses pamphlets. En plus de Philippe Sollers, on entendra les paroles de René Héron de Villefosse, historien de Paris et ami de Céline ; François Gibault, biographe de Céline et Frédéric Vitoux, auteur de plusieurs livres consacrés à Céline.

Série produite par Jean Montalbetti, réalisée par Christine Bernard-Sugy et proposée par Albane Penaranda dans Les Nuits de France Culture .

Provenant de l'émission

Les Nuits de France Culture, toutes les nuits à partir de minuit sur France Culture

Toute l'année, le choix des meilleures archives de France Culture qui composent une mémoire radiophonique.