France Culture
France Culture
Claude Monet et l'Impressionnisme
Claude Monet et l'Impressionnisme
Portrait de Claude Monet
Portrait de Claude Monet
Peindre l’air, la beauté de l’air, tel était le désir de Claude Monet. « Et ce n’est rien d’autre qu’impossible », reconnaissait-il, mais il s’y efforça pourtant, vouant son existence à cette recherche. Une vie en peinture, dont La compagnie des œuvres fait aujourd’hui le récit.
58 min
Cathédrale de Rouen, Claude Monet (1894)
Cathédrale de Rouen, Claude Monet (1894)
De la naissance de l’impressionnisme à l’enfer blanc de la Norvège, qui résiste à son œil, en passant par la découverte de Giverny et l’émergence des tableaux en série — meules, peupliers —, Monet peignit sa vie durant, « dans les transes », « bouleversé et comme fou ».
58 min
Les nymphéas, Claude Monet, 1903
Les nymphéas, Claude Monet, 1903
La compagnie des œuvres se penche aujourd’hui sur un pan majeur dans l’histoire de l’œuvre de Claude Monet : la genèse des Nymphéas, leur entrée au musée de l’Orangerie et leur réception chez les grands artistes américains.
58 min
Impression soleil Levant, Claude Monet (1872)
Impression soleil Levant, Claude Monet (1872)
L’impressionnisme, dont le nom même doit son origine à un bon mot paru dans le journal satirique Le Charivari, est-il l’histoire d’un malentendu ? Un autre récit est-il possible, qui fasse la part belle au véritable projet artistique de ses plus dignes représentants, parmi lesquels Claude Monet ?
58 min

À propos de la série

« Les autres peintres peignent un pont, une maison, un bateau. Je veux peindre l’air dans lequel se trouvent le pont, la maison, le bateau. » Ainsi l’impressionniste Claude Monet définissait-il le motif de sa recherche picturale, qui le jetait à chaque…

« Les autres peintres peignent un pont, une maison, un bateau. Je veux peindre l’air dans lequel se trouvent le pont, la maison, le bateau. » Ainsi l’impressionniste Claude Monet définissait-il le motif de sa recherche picturale, qui le jetait à chaque séance de travail « dans les transes » — devant la toile, le voici « bouleversé et comme fou », écrit-il dans sa correspondance — et qu’il qualifiait lui-même de recherche de l’impossible.

La compagnie des œuvres dresse cette semaine son portrait et tente d’esquisser l’analyse d’une œuvre mobile et changeante comme la lumière, que constituent, entre autres, La femme en robe verte, Impression, soleil levant, Les coquelicots, ainsi que les vues des Nymphéas et des Cathédrales de Rouen.

Provenant de l'émission

La Compagnie des oeuvres, du lundi au jeudi de 15h à 16h sur France Culture

L'émission s’ouvre à toutes les disciplines et s’intéresse désormais à tous les grands créateurs et toutes les grandes créatrices du patrimoine culturel mondial de l'humanité : littérature, mais aussi arts plastiques, musique, cinéma et arts de la scène.