France Culture
France Culture
Comment les hommes du passé voyaient-ils leur futur ?
Comment les hommes du passé voyaient-ils leur futur ?
Luigi Russolo, La Rivolta (La Révolte), 1911, huile sur toile. Gemeentemuseum, Den Haag, La Haye.
Nous représentons-nous l'avenir de la même manière que nos ancêtres ? Assurément non : notre conception du futur a beaucoup à voir avec notre présent, nos inquiétudes et nos espoirs contemporains, mais aussi avec notre histoire. Alors, quels points communs entre les futurs d'hier et d'aujourd'hui ?
52 min
Lapidario, traité de médecine et de magie appartenant au roi Alphonse X de Castille, vers 1283. Bibliothèque du Vatican, Cité du Vatican.
Plus que prophétique, l'art de la divination, de l'Antiquité romaine à la Renaissance, apporte réconfort et apaisement face à l'inconnu. Il offre légitimation et approbation divines aux actes des hommes et aux pouvoirs en place. Un art politique qui parle plus de présent que d'avenir.
51 min
Architectones, Kasimir Malevitch, 1923-1929.
Déjà au XIXe siècle, les métropoles du futur s'agitent, se déploient, s'activent sous terre et dans les airs. Dans ces villes fantasmées, il est possible de rouler, de voler, de glisser, ou de se reposer dans des jardins suspendus. Entre rêve et réalité, embarquement pour la ville du futur !
52 min
Garçon jouant avec Robert le Robot, jouet fabriqué par Ideal Toy Corp, 1959.
Enfilez votre combinaison bionique, installez-vous dans votre canapé intergalactique et branchez-vous sur les ondes du Cours de l'histoire qui émet depuis la planète Terre. Avec la science-fiction, le futur aussi a une histoire !
51 min

À propos de la série

Nous ne cherchons plus à deviner l'avenir dans les feuilles de thé, pas plus que nous ne concevons le progrès de l'humanité comme une certitude inébranlable. Si le futur qu'imaginaient les années 1940 nous fait sourire, c'est que le futur aussi a son passé et son histoire !

Provenant de l'émission

Le Cours de l'histoire, Du lundi au vendredi de 9h à 10h sur France Culture

Du lundi au vendredi, le Cours de l'Histoire remet au goût du jour le récit de l'Histoire, réservant un traitement à toutes ses occurrences dans l'espace public comme dans les productions culturelles, tout en restant très attentif à l'actualité de la recherche.