France Culture
France Culture
Cycle Racine par France Culture avec la Comédie-Française
Cycle Racine par France Culture avec la Comédie-Française
Léonie Simaga, Julie-Marie Parmentier, Cécile Brune et Céline Samie de la Comédie française dans une mise en scène d'Andromaque de Muriel Mayette, 2010
Léonie Simaga, Julie-Marie Parmentier, Cécile Brune et Céline Samie de la Comédie française dans une mise en scène d'Andromaque de Muriel Mayette, 2010
Épisode 1/8 : Andromaque (1667)
Quand Oreste arrive en Épire pour réclamer à Pyrrhus le jeune Astyanax, fils d’Andromaque qui représente une menace pour les Grecs, il se heurte au refus du souverain, qui veut plaire à la veuve d’Hector dont il est épris.
1h 55
Dominique Blanc, Hervé Claude et Clotilde de Bayser de la Comédie-Française dans une mise en scène de Stéphane Braunschweig de Britannicus Racine, mai 2016
Dominique Blanc, Hervé Claude et Clotilde de Bayser de la Comédie-Française dans une mise en scène de Stéphane Braunschweig de Britannicus Racine, mai 2016
Épisode 2/8 : Britannicus (1669)
France Culture et la Comédie Française présentent Britannicus dans une mise en scène de Stéphane Braunschweig avec Dominique Blanc et Laurent Stocker dans les rôles principaux.
1h 58
Phèdre gravure de Pauquet
Phèdre gravure de Pauquet
Épisode 3/8 : Phèdre (1677)
France Culture et la Comédie Française présentent Phèdre dans une mise en scène d'Eric Genovese avec notamment Michel Favory, Clotilde de Bayser et Elsa Lepoivre dans les rôles principaux.
1h 59
Valentin Foulquier (1822-1896), Bajazet et Roxane, gravure
Valentin Foulquier (1822-1896), Bajazet et Roxane, gravure
Épisode 4/8 : Bajazet (1672)
France Culture et la Comédie Française présentent Bajazet dans une mise en scène d'Eric Ruf avec notamment Denis Podalydès et Clotilde de Bayser dans les rôles principaux. Dans cette tragédie, Racine mêle complot politique et amoureux dans l’univers confiné d'un sérail ottoman du XVIIe siècle.
1h 58
Gravure de Philippe Chery du costume de Bérénice, Bibliothèque des arts décoratifs
Gravure de Philippe Chery du costume de Bérénice, Bibliothèque des arts décoratifs
Épisode 5/8 : Bérénice (1670)
Titus, qui aimait passionnément Bérénice, et qui même, à ce qu'on croyait, lui avait promis de l'épouser, la renvoya de Rome, malgré lui et malgré elle, dès les premiers jours de son empire.
1h 47
Costume de Mlle Rachel, rôle d'Esther, dans Esther de Jean Racine / [1839], gravure Hautecœur-Martinet
Costume de Mlle Rachel, rôle d'Esther, dans Esther de Jean Racine / [1839], gravure Hautecœur-Martinet
Épisode 6/8 : "Esther" de Racine
"Musique et texte, tragédie et opéra, se rencontrent dans Esther, pièce commandée en 1689 par madame de Maintenon. Ce qui était au départ une commande est devenu une expérience poétique et musicale, que le talent des Comédiens, des musiciens et des solistes nous permettent de partager avec vous"
1h 44

À propos de la série

"Phédre", "Bérénice", "Andromaque", '"Iphigénie"... les chefs-d'oeuvre de Jean Racine interprétés par la Comédie-Française, pour faire entendre l’intimité en leur cœur, la musicalité de la langue française et l’universalité du drame.

France Culture et la Comédie-Française ont entrepris ensemble une grande aventure artistique : l’enregistrement en public ou en studio de l’intégrale des tragédies de Racine, c’est-à-dire onze pièces. Pour réaliser cette collection, nous associons un acteur de la Comédie-Française comme conseiller artistique et un réalisateur de fictions comme metteur en scène. Nous nous appuyons ainsi d’une part sur la grande connaissance de la tragédie et de la versification des acteurs du Français et d’autre part sur le talent et le savoir-faire radiophonique des réalisateurs de fiction. Ainsi est née une collection unique, pensée pour l’oreille, dégagée des artifices de la mise en scène et permettant grâce au micro de faire entendre l’intimité reposant au cœur des tragédies de Racine, la musicalité de la langue française et l’universalité du drame. Phèdre, Esther, Bérénice, Iphigénie ont été créées en public au studio 104 de Radio France, Bajazet et Britannicus ont été enregistrées en studio d’après les mises en scène respectives de Eric Ruf et Stéphane Braunschweig. Andromaque a été créée en studio. Au printemps 2021, nous enregistrerons en public Mithridate au studio 104.

Nous souhaitons avec cette collection constituer une mémoire essentielle, au service du public, de l’Education nationale, des jeunes générations, lycéens et étudiants et des enseignants.

Publicité

Blandine Masson – Conseillère de programmes pour la fiction à France Culture

Les Comédiens-Français cultivent un compagnonnage avec Racine depuis l’origine et ne cesseront jamais de fréquenter son théâtre, parmi le plus important du répertoire de la maison de Molière. Pour avoir eu la chance de jouer Racine sur différents plateaux, je sais que dans ses pièces il n’y a pas de hors-champ, de lieux intermédiaires, de géographie concrète ; au contraire, l’espace n’est que dans la phrase et l’interprète rêve toujours qu’un deus ex machina se charge de le faire entrer ou sortir de scène pour ne le placer qu’à l’endroit pur de la parole. Quoi de plus simple alors et de plus indiqué qu’un studio de radio où le comédien n’existe que dans la proximité du micro, lui donnant la possibilité d’effleurer au plus près le sentiment ? Quoi de plus simple pour l’auditeur que de laisser surgir les décors et les paysages qu’un décorateur serait bien en peine de réaliser, et surtout d’imaginer un corps à la texture des voix ? L’enregistrement se trouve à l’exacte croisée des plaisirs entre littérature et théâtre.

Il y a chez Racine le rêve, la tentation de l'oratorio.

Voir le comédien, brochure en main, investir comme un fildefériste l’espace de jeu, écouter la moindre inflexion de sa voix, être le témoin et l’auditeur du travail d’incarnation en train de se faire est une chance que nous offrent ces enregistrements publics, fruits de la collaboration historique entre la Comédie-Française et France Culture. Ce cycle Racine permettra de constituer une mémoire essentielle pour le public, l’Éducation nationale, les élèves, les étudiants, leurs professeurs. Il est surprenant de constater que, tant sur le plan de la télévision que celui de la radio, la tragédie, notamment celle de Racine ou de Corneille, est absente des catalogues audiovisuels. C’est pourquoi la Comédie-Française et France Culture ont la mission et le devoir de combler ce manque. Après Phèdre, Britannicus, Bérénice et Esther enregistrés en public, Andromaque et Bajazet enregistrés en studio, voici à présent Iphigénie. Nous espérons pouvoir clore rapidement cette collection Racine inédite, pour la mettre notamment à disposition des instances éducatives en France et dans le monde entier.

Eric Ruf, Administrateur général de la Comédie-Française

Provenant de l'émission

le dimanche de 20h00 à 22h00 sur France Culture

Redonner toute leur place aux grandes œuvres du patrimoine, d'Eschyle à Koltès en passant par Shakespeare.