France Culture
France Culture
Des goûts et des couleurs avec Michel Pastoureau
Des goûts et des couleurs avec Michel Pastoureau
La Vierge de l'Annonciation d'Antonello de Messine de la Première Renaissance. Wikipédia
La Vierge de l'Annonciation d'Antonello de Messine de la Première Renaissance. Wikipédia
Comment le bleu, couleur méprisée dans l'Antiquité, est devenue la couleur préférée du monde occidental ? L'historien Michel Pastoureau nous livre les clés de ce "renversement de valeurs", comme il le définit lui-même.
45 min
La muse Melpomene
La muse Melpomene
Le spécialiste des couleurs Michel Pastoureau souligne l'ambivalence du rouge, symbole tour à tour positif de la puissance, de l'amour, de la beauté, ou symbole négatif de l'enfer, de la violence, de la luxure.
44 min
La lampe du diable est une huile sur toile (42x31 cm) réalisée en 1798 par Francisco Goya et conservée à la National Gallery (Londres). Wikipédia
La lampe du diable est une huile sur toile (42x31 cm) réalisée en 1798 par Francisco Goya et conservée à la National Gallery (Londres). Wikipédia
Couleur de la mort et de l'enfer, le noir n'a pas toujours été une couleur négative. Au fil de son histoire, il a aussi été associé à la fertilité, à la tempérance, à la dignité. Et depuis quelques décennies, il incarne surtout l'élégance et la modernité.
44 min
Le vert dans ses différentes formes
Le vert dans ses différentes formes
Aimez-vous le vert ? À cette question les réponses sont partagées. En Europe, une personne sur six a le vert pour couleur préférée ; mais il s'en trouve presque autant pour le détester.
44 min
Austria, Vienna, Museums Quartier, Leopold Museum, Klimt
Austria, Vienna, Museums Quartier, Leopold Museum, Klimt
Le jaune serait donc la couleur la moins appréciée ? Alors que l'ensemble des aux autres couleurs de base ont toutes un double symbolisme, le jaune est la seule à n'avoir gardé que l'aspect négatif.
44 min

À propos de la série

Les couleurs ne sont jamais là par hasard, elles véhiculent des sens cachés, des codes, des tabous ou des préjugés. Elles pèsent sur notre vie quotidienne, notre langage et notre imaginaire. Elles ne sont ni immuables ni universelles et ont une histoire…

Les couleurs ne sont jamais là par hasard, elles véhiculent des sens cachés, des codes, des tabous ou des préjugés. Elles pèsent sur notre vie quotidienne, notre langage et notre imaginaire. Elles ne sont ni immuables ni universelles et ont une histoire mouvementée. Récit avec le médiéviste français, spécialiste de la symbolique des couleurs Michel Pastoureau.

Provenant de l'émission

Hors-champs, du lundi au vendredi de 22h15 à 23h sur France Culture

Tentative de comprendre ce qui fait évoluer, rêver des personnes du monde artistique, culturel et humanitaire qui sont hors-champs, c'est-à-dire hors promotion culturelle et qui ne sont pas sous les feux et les lumières de l'actualité.