France Culture
France Culture
Edmond Baudoin, destins dessinés
Edmond Baudoin, destins dessinés
Baudoin avec son frère Piero (à gauche)
Comment à force de dessiner, on devient dessinateur. Dans ce premier épisode, Edmond Baudoin évoque son enfance à Villars-sur-Var, un village situé à 50 kilomètres de Nice. Il raconte que c'est pour tenir compagnie à son jeune frère fragile, qu'il s'est mis à partager avec lui la passion du dessin.
30 min
Baudoin par son frère Piero
Dans ce deuxième épisode d'A voix nue, Edmond Baudoin raconte qu'il prend la décision de devenir dessinateur mais sans trop savoir où cela va le mener. C'est aussi les années de doute avec deux enfants à élever.
30 min
Etienne Robial et Florence Cestac
Ou quand Baudoin s’inspirait de Miles Davis pour faire de la bande dessinée sans raconter d’histoires…
30 min
Portrait du dessinateur Edmond Baudoin
Dans ce quatrième épisode, Baudoin raconte son rapport au corps et son rapport aux autres. Dessiner les gens de peu, les clochards, les cabossés de la vie, s’intéresser aux autres pour mieux les comprendre, et mieux se comprendre. Baudoin conçoit le portrait comme un acte politique.
30 min
Le dessinateur Edmond Baudoin lors de l'enregistrement de l'émission A voix nue
Dans ce dernier épisode, Edmond Baudoin évoque ses engagements. De quelle histoire sommes-nous les héritiers et que laissons-nous derrière nous ? Edmond Baudoin a 5 enfants, 9 petits-enfants, 2 arrières petits-enfants…
30 min

À propos de la série

Edmond Baudoin est né le 23 avril 1942 à Nice. Dessinateur avant d’être auteur de bandes dessinées, il est considéré à juste titre comme le pionnier de l’autobiographie dessinée en France. Loin de l’enfermer dans un quelconque nombrilisme, ce registre de l’intime lui a permis au contraire d’aller à la rencontre de l’autre, de tous les autres, pour raconter la destinée des hommes et des femmes qui affrontent ici et là, en bas de chez lui ou au bout du monde, les vicissitudes de la vie moderne et l’écrasant pouvoir des puissants.

De l’arrière-pays niçois à la forêt amazonienne et de l’Egypte au Japon, cet Ulysse des temps modernes a parcouru la planète Terre et a traversé tous ses univers, avec peu ou pas du tout d’argent, seul ou en bonne compagnie, souvent en marchant, multipliant ses collaborations avec des artistes, des écrivains, des scientifiques et même l’abbé Pierre !

Il a travaillé d’abord en tant que comptable avant de tenter de vivre de son dessin à partir de 1971. Il a publié son premier album de BD à près de quarante ans, en 1981.

Enfant de la guerre, le jeune Edmond a appris à dessiner en essayant de restituer par le crayon les photographies des camps de la mort publiées dans la presse quelques années après la fin de la deuxième guerre mondiale. Baudoin est également un enfant de la mer. Livre après livre, le dessinateur restitue à l'acrylique et à l'encre de Chine les tragédies modernes du bassin méditerranéen. De la guerre du Liban dans les années 70-80 à l’actuelle crise migratoire, Baudoin n’hésite pas à se rendre sur place pour partager les expériences des nouveaux damnés de la terre.

Athée humaniste, amoureux de la nature, des arts et des femmes, l’auteur prolifique qui n’a jamais connu de succès commercial est aujourd’hui reconnu par ses pairs comme l’un des grands artisans du 9ème art, précurseur de deux genres populaires, l’autobiographie et le reportage dessinés. Dessinateur virtuose, Edmond Baudoin travaille debout, souvent au pinceau. Pour la génération des éditeurs indépendants apparus en 1990 comme L’Association, il est le père fondateur de la nouvelle bande dessinée.

Une série d’entretiens proposée par Tewfik Hakem. Réalisation : Charlotte Thoreau La Salle et Guillaume Baldy. Prise de son : Florent Layani. Attachée de production : Daphné Abgrall. Coordination : Sandrine Treiner.

Provenant de l'émission

À voix nue, du lundi au vendredi de 20h à 20h30 sur France Culture

Une émission qui recueille les paroles, les réflexions de celles et ceux qui marquent notre temps.