France Culture
France Culture
Fabienne Servan-Schreiber, une grande vivante
Fabienne Servan-Schreiber, une grande vivante
Fabienne à Sainte-Marie des Invalides, en 1956
Fabienne Servan-Schreiber, née d’une grande famille bourgeoise, raconte son enfance dorée, les villégiatures et les écoles huppées, mais aussi le divorce de ses parents, les mésententes et les oppositions familiales. Jusqu’à mai 1968 qui va tout bouleverser.
30 min
Henri Weber et Fabienne Servan-Schreiber dans les années 70
Mai 1968, c’est l’ouverture au monde, l’apprentissage de la liberté et de l’engagement ; un premier mariage avec le dessinateur Pierre Wiazemski, et quelques années plus tard, en 1973, sa rencontre avec Henri Weber, l’homme de sa vie.
29 min
Portrait de la productrice de cinéma Fabienne Servan-Schreiber
Fabienne Servan-Schreiber choisit l’image. "Trop de Journalistes dans ma famille" dit-elle. Elle crée sa société Cinetévé en 1983 et devient rapidement une productrice essentielle dans la profession.
29 min
Fabienne Servan-Schreiber avec Elisecare, dans les camps de réfugiés yézidis, à Dohuk, au Kurdistan irakien
Militante, Fabienne Servan-Schreiber s’est engagée toute sa vie, depuis son plus jeune âge. Son engagement né de son éducation catholique s’est transformé en engagement politique. C’est une femme combattante. D’abord le féminisme.
28 min
Fabienne Servan-Schreiber, dans le Lot, France, 2003
La vie, qui lui a beaucoup donné, n’a pas épargné Fabienne Servan Schreiber qui a perdu trois enfants, un frère assassiné, Edouard Stern, et récemment son mari Henri Weber. Des larmes, certes, mais aussi des rires qui émaillent ces émissions et témoignent de son amour de la vie.
28 min

À propos de la série

Fabienne Servan-Schreiber est issue d’une grande famille juive de la bourgeoisie parisienne dont elle s’émancipe en 1968. Elle épouse Pierre Wiazemsky, (le dessinateur Wiaz) et surtout, quelques années plus tard, rencontre Henri Weber, leader de la…

Fabienne Servan-Schreiber est issue d’une grande famille juive de la bourgeoisie parisienne dont elle s’émancipe en 1968. Elle épouse Pierre Wiazemsky, (le dessinateur Wiaz) et surtout, quelques années plus tard, rencontre Henri Weber, leader de la gauche révolutionnaire, qui deviendra l’homme de sa vie.
Elle commence simultanément dans les années 1975, une carrière de réalisatrice puis de productrice à la télévision avec des documentaires, des fictions, tout en s’engageant dans tous les combats féministes et pour les minorités en France, mais participant également aux grands combats de son époque, après le coup d’Etat au Chili contre Pinochet, contre la guerre du Vietnam ou plus récemment pour défendre les kurdes et les yézidis.
Mais elle connaît de lourdes épreuves, la perte de trois enfants, de son frère préféré, et plus récemment de son mari, victime du Covid 19. Fabienne Servan-Schreiber, nous parle du deuil, mais surtout de la vie, qui est là, toujours, avec le courage et la détermination qui la caractérisent.

Une série produite par Jérôme Clément, réalisée par Vincent Decque.

Provenant de l'émission

À voix nue, du lundi au vendredi de 20h à 20h30 sur France Culture

Une émission qui recueille les paroles, les réflexions de celles et ceux qui marquent notre temps.