France Culture
France Culture
© Radio France
© Radio France
© Radio France
Reykjavik, l’une des avancées extrêmes en Atlantique des pirates et corsaires barbaresques
Reykjavik, l’une des avancées extrêmes en Atlantique des pirates et corsaires barbaresques
Juin 1627. Quatre navires corsaires ottomans venus d'Afrique du Nord attaquent les fjords de l'est de l'Islande, les îles Vestmann au sud, et Grindavik au sud-ouest, et s'emparent de 400 personnes, hommes, femmes, et enfants, pour les réduire en esclavage dans la région d'Alger.
28 min
Le poète islandais Hallgrímur Pétursson (1614-1674)
Le poète islandais Hallgrímur Pétursson (1614-1674)
L'économie des corsaires qui enlèvent des esclaves est celle de la rançon : outre leur travail gratuit, leurs maîtres escomptent récupérer de l'argent du rachat, par les autorités des captifs, de leurs ressortissants.
32 min

À propos de la série

Juin 1627. Quatre navires corsaires ottomans venus d'Afrique du Nord, attaquent les fjords de l'est de l'Islande, les îles Vestmann au sud, et Grindavik au sud-ouest, et s'emparent de 400 personnes, hommes, femmes et enfants, pour les réduire en esclavage dans la région d'Alger.

Pour ces malheureux captifs islandais, le voyage vers l'inconnu le plus total, en l'occurrence Alger, dure un mois. Aussitôt débarqués, totalement désemparés, celles et ceux qui ont survécu à la traversée sont vendus au marché aux esclaves. Guðríður et Sölmundur sont vendus ensemble.

Provenant de l'émission

Une histoire particulière, un récit documentaire en deux parties, le samedi et le dimanche de 13h30 à 14h sur France Culture

Raconter des histoires du réel, et par le singulier toucher l’universel.