France Culture
France Culture
4 juin 1972 : l'acquittement d'Angela Davis
4 juin 1972 : l'acquittement d'Angela Davis
Angela Davis préside un meeting lors Xème Festival International de la Jeunesse le 2 aout 1973 à Berlin-Est, Allemagne.
Angela Davis préside un meeting lors Xème Festival International de la Jeunesse le 2 aout 1973 à Berlin-Est, Allemagne.
En mai 1975, Angela Davis donnait un entretien dans le cadre des "Après-midi de France Culture". Jean Montalbetti recevait la militante de passage à Paris. Elle avait été emprisonnée quelques années plus tôt et évoquait ses combats présents.
19 min
Angela Davis, Marie Ndiaye
Angela Davis, Marie Ndiaye
L'essayiste Angela Davis et la romancière Marie N'Diaye étaient invitées sur le plateau de l'émission "Le Rendez-vous", en direct du Palais de Tokyo en mars 2013. Une rencontre qui donne lieu à un dialogue sur le racisme, la conditions des femmes et les révolutions en cours.
49 min
Angela Davis au Canada en 1988
Angela Davis au Canada en 1988
En 1998, dans "Décibels" Angela Davis raconte l'histoire des femmes et du blues en évoquant trois chanteuses emblématiques : Ma Rainey, Bessie Smith et Billie Holiday. Elle analyse également à travers la vie de ces trois artistes les prémisses du "Black feminism".
59 min
Conférence de presse d’Angela Davis le 7 janvier 1971 à San Rafael Californie.
Conférence de presse d’Angela Davis le 7 janvier 1971 à San Rafael Californie.
Le 4 juin 1972, dans le journal d'Yves Mourousi, un reportage d'Inter Actualités revient sur l'acquittement d'Angela Davis. L'universitaire, militante et communiste afro-américaine encourait la peine de mort. On écoute sa déclaration à la sortie du tribunal de San José en Californie.
2 min
Angela Davis, essayiste, universitaires, féministe, militante contre le racisme, en 1977 dans "Apostrophes" pour son autobiographie.
Angela Davis, essayiste, universitaires, féministe, militante contre le racisme, en 1977 dans "Apostrophes" pour son autobiographie.
Dans une "Grande traversée" de 2006 une sélection d'archives permet d'écouter l'entretien qu'Angela Davis a donné à Jacques Chancel en 1977. L'écrivain William Gardner Smith donne aussi sa vision du combat afro-américain en 1970. "Etats-Unis, les nouvelles guerres culturelles", cinquième épisode.
53 min
Discours d'Angela Davis lors d'une rencontre féministe au Berkeley Community Theater, en 1990.
Discours d'Angela Davis lors d'une rencontre féministe au Berkeley Community Theater, en 1990.
Une table ronde avec Angela Davis, universitaire, féministe et militante pour les droits civiques aux Etats-Unis, était organisée par le Club de la presse de France Culture en juin 1991 avec également Harlem Désir, président de SOS Racisme. 
54 min

À propos de la série

Le 4 juin 1972, la militante antiraciste afro-américaine Angela Davis, accusée d'avoir participé à une prise d'otage dans un tribunal de Californie, est acquittée. Elle risquait la peine de mort. Retour sur cette grande figure intellectuelle et féministe du mouvement des droits civiques.

Angela Davis est née le 26 janvier 1944 à Birmingham en Alabama. Professeure de philosophie, pacifiste, militante du Black feminism et de l'antiracisme, elle a été membre du parti communiste américain et a écrit de nombreux ouvrages, dont sa biographie An Autobiography, parue en 1974.

Militante du mouvement des droits civiques aux États-Unis, elle a été membre du Black Panther Party.

Le 7 août 1970, une prise d’otage visant à libérer George Jackson, membre des Black Panthers condamné à la prison à vie à l’âge de dix-huit ans pour vol, tourne mal. Angela Davis est poursuivie par la justice car elle fait partie du comité de soutien de George Jackson. La tentative d'évasion se solde par la mort d’un juge californien, des détenus William Christmas et James McClain ainsi que de Jonathan Jackson, l'auteur de la prise d'otage. Angela Davis est accusée par le FBI d’avoir procuré les armes qui ont permis ce coup de force. Le juge Harold Haley a été tué par un des fusils qu'Angela Davis avait achetés deux jours auparavant. Elle se retrouve alors sur la liste des "dix personnes les plus recherchées par le FBI" à l’époque.

Elle est sur la liste des "dix personnes les plus recherchées par le FBI"

Bien qu'innocente, elle est emprisonnée vingt-deux mois à New York, puis en Californie. Une mobilisation mondiale se met en place en sa faveur, autour du slogan "Free Angela". Angela Davis a été acquittée le 6 juin 1972. En France elle a notamment été soutenue par Jean GenetLouis Aragon, Jacques Prévert et Jean-Paul Sartre.

Il y a 50 ans, le 4 juin 1972, Angela Davis est acquittée

Angela Davis est professeure à l’Université de Californie, campus de Santa Cruz. Elle publie régulièrement des essais comme Femmes, race et classe (1983), Blues et féminisme noir, Gertrude "Ma" Rainey, Bessie Smith et Billie Holiday, (1998),  La prison est-elle obsolète ? (2003) et récemment Une lutte sans trêve (2015). En 1980 et 1984, elle se présente pour le poste de vice-présidente du candidat communiste Gus Hall aux élections présidentielles des États-Unis.

En 1998 Angela Davis annonce qu'elle est lesbienne dans un entretien au magazine Out. En 2012 elle déclare être végane et considérer la question alimentaire comme cruciale dans le domaine des luttes actuelles. Elle milite toujours activement pour l’abolition de la peine de mort aux États-Unis et dans le monde.

France Culture vous propose d'écouter des émissions d'archives avec Angela Davis. Parmi ces archives, sa déclaration en 1972 alors qu'elle vient d'être acquittée ; un entretien donné à l'émission Décibels, en 1998 sur le thème du Black feminism et des chanteuses de blues et de jazz comme Bessie Smith et Ma Rainey qui incarnèrent ce mouvement au début du 20ème siècle ; un numéro du Club de la presse en 1991 par Pascale Casanova ; de larges extraits de son entretien avec Jacques Chancel en 1977 ; un numéro du magazine Le Rendez-vous en 2013, dans lequel elle dialogue avec la romancière Marie N'Diaye et, en mai 1975, un entretien donné à Jean Montalbetti dans le cadre des "Après-midi de France Culture".

A savoir : Angela Davis parle parfaitement le français, ce qui rend l'écoute de certains des entretiens très accessible.

  • Sélection d'archives par Sandrine England, Documentation sonore de Radio France

Provenant de l'émission

Les Nuits de France Culture, toutes les nuits à partir de minuit sur France Culture

Toute l'année, le choix des meilleures archives de France Culture qui composent une mémoire radiophonique.