France Culture
France Culture
Jacqueline Duhême ou l'enfance de l'art
Jacqueline Duhême ou l'enfance de l'art
Jacqueline Duhême en 2008.
Premier temps d'"A voix nue" avec l'illustratrice Jacqueline Duhême. Née en 1927, elle raconte son enfance, rejetée par sa mère, ballotée au gré d'institutions religieuses qui ne lui apportèrent pas la foi mais lui donnèrent l'envie de dessiner.
28 min
Jacqueline Duhême en 2008.
Jacqueline Duhême se raconte dans "A voix nue". A 88 ans, elle se souvient de ses rencontres avec Paul Eluard quand elle en avait 19 et l'année suivante avec Henri Matisse pour qui elle devint son aide d'atelier.
28 min
Jacqueline Duhême en 2008.
Troisième volet d' "A voix nue" avec l'illustratrice Jacqueline Duhême qui convoque les poètes Paul Eluard et Jacques Prévert et aussi Picasso dont elle était "un des bons copains".
28 min
Jacqueline Duhême en 2008.
Dans ce quatrième entretien d'"A voix nue", l'illustratrice Jacqueline Duhême nous parle de son amitié avec Gilles Deleuze dont est né un livre illustré et aussi de son métier de grand reporter au journal Elle.
28 min
Jacqueline Duhême en 2008.
Cinquième et dernier entretien avec Jacqueline Duhême qui revient sur son amitié avec Jacqueline Kennedy puis évoque son désir de toujours apprendre et recommencer, comme lors de sa découverte de la tapisserie. Elle aime travailler inlassablement, comme le lui avait appris Matisse dans son atelier.
28 min

À propos de la série

Jacqueline Duhême se racontait en 2015 dans "A voix nue". A 88 ans, l'ancienne aide d'atelier de Matisse devenue illustratrice des poèmes de Prévert, d'Eluard et aussi des textes philosophiques de Deleuze, confie ses souvenirs haut en couleur avec un accent des faubourgs inimitable.

Jacqueline Duhême se racontait en 2015 dans "A voix nue". A 88 ans, l'ancienne aide d'atelier de Matisse devenue illustratrice des poèmes de Prévert, d'Eluard et aussi des textes philosophiques de Deleuze, confie ses souvenirs haut en couleur avec un accent des faubourgs inimitable.

Son dernier ouvrage Une Vie en Crobards (Gallimard) lève pudiquement le voile et nous entraine dans une enfance de bâtarde née "sur le paillasson du Château de Versailles" avant de devenir l’élève et le modèle de Matisse et d’accompagner, pinceau en poche, pour le magasine "Elle", Jackie Kennedy, le Général de Gaulle ou le Pape dans leurs voyages officiels.

Nous la découvrirons encore davantage avec son accent d’éternelle Titi parisien, c'est d'ailleurs peut-être pour cela que Picasso l’appelait "mon petit canari"... Sa vie libre et audacieuse, sa gouaille à la Zazie cache à peine la gravité de son regard sur la vie et ses contemporains.

"Jacqueline Duhême aux yeux de feuille morte, au cœur de printemps, à la raison majeure" (Paul Eluard) n’a pas souvent ouvert son cœur si chargé de drames et d’amours tant elle est dans le présent encore et toujours…

Une semaine avec Jacqueline Duhême est un voyage poétique entre art et histoire qui finit toujours par un éclat de rire tout droit sorti de l’enfance !

Par Aline Pailler. Réalisation : Anne-Pascale Desvignes. Attachée de production : Claire Poinsignon.

Provenant de l'émission

À voix nue, du lundi au vendredi de 20h à 20h30 sur France Culture

Une émission qui recueille les paroles, les réflexions de celles et ceux qui marquent notre temps.