Jane Birkin, portrait intime : un podcast à écouter en ligne | France Culture

France Culture
France Culture
Jane Birkin, portrait intime
Jane Birkin, portrait intime
Jane Birkin aux Francofolies de La Rochelle le 15 Juillet 2013.
Premier entretien dans lequel Jane Birkin parle de son père tant aimé qu'elle a accompagné dans sa maladie, et aussi de ses souvenirs d'enfance avec son frère Andrew et sa sœur Linda.
28 min
Jane Birkin, le 9 octobre 2004 lors de la 15e édition du festival du film britannique de Dinard.
Deuxième temps de la série "A voix nue" avec Jane Birkin qui évoque sa mère, Judy Campbell, une grande actrice qui a mis sa carrière en retrait par amour pour son père. Après avoir raconté la mort de son père, elle raconte les derniers moments de la vie de sa mère et les liens forts dans sa famille.
28 min
Jane Birkin assiste, le 8 décembre 2006 à Paris, à la 20e édition du Téléthon organisée par l'Association Francaise contre les Myopathies (AFM).
Troisième volet d'"A voix nue", où Jane Birkin parle de ses engagements citoyens, des causes qui lui tiennent à cœur. Elle s'étonne toujours de l'accueil si fantastique qu'elle a reçu de la part des Français.
28 min
 Jane Birkin au Festival du film de Venise le 7 Septembre 2009.
Quatrième entretien avec Jane Birkin dans "A voix nue", l'actrice et chanteuse parle de ces traversées du désert qu'elle a connues dans sa vie affective et professionnelle. Elle dit être une éternelle optimiste et prend soin de sa chance.
29 min
Jane Birkin pendant une conférence de presse à l'Ambassade de France à Montevideo le 9 mars 2008.
Cinquième et ultime entretien d'"A voix nue", dans lequel Jane Birkin revient sur son film "Boxes", ce qu'il lui a apporté comme réponses à ses questions de mère et de fille. Elle raconte comment elle l'a tourné dans un sentiment d'urgence et dans un grand dévouement.
29 min

À propos de la série

A l'occasion de la sortie de son film " Boxes ", Jane Birkin avait accepté de parler de son itinéraire et de son cheminement intérieur de manière à la fois intime, pudique et introspective.

Jane Birkin parle de la solitude dans laquelle elle était enfermée quand elle était enfant, de sa mère adorée, comédienne immense, une star en Grande Bretagne que son mari voulait garder pour elle, de son mariage trop tôt avec John Barry et de cette jeune femme qu'elle était à dix-neuf ans, seule, abandonnée, avec une petite fille.

Plus elle parle, plus elle se dévoile, douloureuse, courageuse, ayant eu de grandes passions : Gainsbourg le poète, Gainsbourg le timide, Gainsbourg et sa maman, Jacques Doillon le cinéaste, qui la faisait tourner et a permis aux autres et à elle même de découvrir qu'elle n'était pas simplement une ravissante idiote mais une comédienne exigeante et ambitieuse.

Portrait sans masque d'une femme au dessus de tout soupçon et qui force l'admiration.

Par Laure Adler. Réalisation : Doria Zenine et Daniel Finot. Rediffusion d'une série d'entretiens diffusée du 4 au 8 juin 2007.

Provenant de l'émission

À voix nue, du lundi au vendredi de 20h à 20h30 sur France Culture

Une émission qui recueille les paroles, les réflexions de celles et ceux qui marquent notre temps.