France Culture
France Culture
Jean-Pierre Elkabbach, profession : journaliste
Jean-Pierre Elkabbach, profession : journaliste
Jean-Pierre Elkabbach dans son bureau à Europe 1 le 7 septembre 1982 à Paris, France
Jean-Pierre Elkabbach est né en 1937 dans une famille juive d’Oran. Son père est négociant en import-export et sa mère est femme au foyer. Son enfance est marquée par la mort de son père en 1949, alors que Jean-Pierre Elkabbach a douze ans.
30 min
Le journaliste Jean-Pierre Elkabbach à Europe 1, à Paris le 13 septembre 1982, France.
Jean-Pierre Elkabbach revient sur les polémiques qui ont jalonné ses soixante ans de carrière. Parmi celles qui ont fait le plus de bruit, l’annonce prématurée de la fausse mort de Pascal Sevran, en 2008, alors qu’il présidait Europe 1 et le scandale des animateurs-producteurs en 1996.
30 min
Le président François Mitterrand s'entretient avec le journaliste Jean-Pierre Elkabbach, avant de répondre à ses questions, le 10 novembre 1991 dans son appartement privé du Palais de l'Elysée.
Jean-Pierre Elkabbach a connu six présidents, dont trois extrêmement bien : François Mitterrand, Nicolas Sarkozy, François Hollande. En a-t-il été trop proche ? Car parler de Jean-Pierre Elkabbach et des hommes politiques revient aussi à parler de la relation des journalistes politiques au pouvoir.
31 min
Jean-Pierre Elkabbach et sa femme Nicole Avril dans les années 70
Jean-Pierre Elkabbach n’est pas seulement un journaliste politique. Il a reçu aussi des scientifiques, des historiens, des artistes, des écrivains tout au long de sa carrière. Il est marié à la romancière Nicole Avril et le père de la comédienne Emmanuelle Bach.
31 min
Le journaliste Jean-Pierre Elkabbach
Jean-Pierre Elkabbach est une personnalité clivante. Les uns et les autres parlent de son professionnalisme, de son audace, de ses grandes interviews mais déplorent aussi son arrogance et sa proximité avec le pouvoir. Il répond aux critiques et aux compliments et s’exprime sur sa maladie.
31 min

À propos de la série

«Un monstre sacré», selon Alain Duhamel; «une star», résume Léa Salamé;  «Il n’y en a pas deux comme lui », assure Patrick Cohen.  Jean-Pierre Elkabbach incarne, depuis plus de soixante ans, le visage du journalisme politique en France. Il a occupé,…

«Un monstre sacré», selon Alain Duhamel; «une star», résume Léa Salamé;  «Il n’y en a pas deux comme lui », assure Patrick Cohen.  Jean-Pierre Elkabbach incarne, depuis plus de soixante ans, le visage du journalisme politique en France. Il a occupé, tout au long de sa carrière, différentes fonctions.  Directeur de l’information à Antenne 2,  Président de France télévisions, Président d’Europe 1, Président de la chaine parlementaire Public Sénat. Il a lancé les débuts de la radio filmée sur Internet et les  podcasts. Le journaliste est aujourd’hui sur la chaine CNews.  Il conseille à la fois Vincent Bolloré et Arnaud Lagardère.

Durant sa carrière,  il s’est attiré beaucoup de louanges et beaucoup de critiques.  S’il a été qualifié de meilleur interviewer de France, on lui reproche régulièrement d’être trop complaisant à l’égard du pouvoir en place. Retour sur une carrière avec de grandes polémiques (scandale des contrats faits aux animateurs-producteurs alors qu’il est président de France Télévisions), des passes d’armes (avec notamment Georges Marchais) et des interviews célèbres (Gorbatchev, François Mitterrand, Nelson Mandela, Margaret Thatcher ou Poutine).  Il s’exprime aussi longuement sur sa femme Nicole Avril, son amitié avec Alain Duhamel, sa maladie.

Une série proposée par Marie-Laure Delorme, réalisée par Marie Plaçais. Prise de son :  Arthur Gerbault et Raymond Albuy. Attachée de production : Daphné Abgrall. Coordination : Sandrine Treiner.

Provenant de l'émission

À voix nue, du lundi au vendredi de 20h à 20h30 sur France Culture

Une émission qui recueille les paroles, les réflexions de celles et ceux qui marquent notre temps.