France Culture
France Culture
La Nuit rêvée de Didier Bezace (2015)
La Nuit rêvée de Didier Bezace (2015)
Didier Bezace, Avignon, 2003.
Le 11 mars 2020 disparaissait Didier Bezace. Pour le saluer, nous vous proposons de réentendre la Nuit Rêvée qu'il nous avait offerte en 2015. Entretien 1/3.
32 min
Jean Carmet en 1974.
Le comédien Jean Carmet était l'invité de Pierre Lhoste pour son émission 'La maison de vos rêves'. Fils et petits-fils de viticulteurs, Jean Carmet a grandi à Bourgueil au milieu des vignes et des champs. La fantaisie de l’acteur déploie devant nos oreilles une maison imaginaire, magique.
25 min
Pierre Arditi  en 2009.
Quand Pierre Arditi nous parle de son enfance, c’est d’abord la figure charismatique du peintre Georges Arditi, son père, qui s’en dégage. Puis il y a sa famille, sa mère, sa sœur, les Canetti, les amis artistes et l’amour que porte cette famille à l’art, surtout celui de la scène…
29 min
Fernando Camon
L'émission "Nuits magnétiques" proposait en 1984 un portrait de l'écrivain italien Ferdinando Camon, (1ère diffusion : 05/07/1984).
1h 29
Laurent Mauvignier
En octobre 2000, Laurent Mauvignier a publié deux romans, "Loin d’eux" et "Apprendre à finir". L’auteur, pour qui le travail d’écriture se fait dans un mouvement de solitude difficile à transmettre, parvient, malgré tout, dans cette archive, à nous mener sur les chemins de sa création.
35 min
Didier Bezace, nuit de la lecture à Reims en janvier 2020
Le 11 mars 2020 disparaissait Didier Bezace. Pour le saluer, nous vous proposons de réentendre la Nuit Rêvée qu'il nous avait offerte en 2015. Entretien 2/3. Dans ce second entretien il évoquait Marguerite Duras, Jack Ralite, Antonio Tabucchi...
29 min
L'écrivain français Marguerite Duras (1914-1996) pose pour le photographe, au début des années cinquante, à son domicile parisien.
Dans "Tous les plaisirs du jour sont dans la matinée", Marguerite Duras évoquait son enfance, l'Indochine, le nazisme, sa vision du monde, son oeuvre et son travail d'écriture, (1ère diffusion : 20/01/1962 France II Régionale).
1h 00
Portrait de Jack Ralite, ancien ministre de la santé du premier gouvernement de Pierre Mauroy en 1981 et maire PCF d'Aubervilliers.
Jack Ralite s’entretenait en 1995 avec Bernard Noël pour "A Voix Nue". Ces entretiens ne sont pas politiques au sens où on l'entend communément, ce sont des conversations très vivantes où Jacques Ralite se raconte. Dans le premier volet il évoquait sa jeunesse.
30 min
Antonio Tabucchi en 2008
En 1995, dans "Du jour au lendemain", Antoinio Tabucchi répondait aux questions d'Alain Veinstein, il publiait "Peireira prétend" chez Bourgois, il était accompagné par son traducteur Bernard Comment.
50 min
Didier Bezace, en 2015 .
Le 11 mars 2020 disparaissait Didier Bezace. Pour le saluer, nous vous proposons de réentendre la Nuit Rêvée qu'il nous avait offerte en 2015. Entretien 3/3. Dans ce dernier entretien il évoquait ses projets de théâtre et l'écrivain Antonio Tabucchi.
6 min

À propos de la série

Le 11 mars dernier disparaissait Didier Bezace. Pour le saluer, nous vous proposons de réentendre la "Nuit rêvée" qu'il nous avait offerte en 2015.

"La Nuit rêvée" de Didier Bezace par Albane Penaranda.

Nuit Le 11 mars dernier disparaissait Didier Bezace. Pour le saluer, nous vous proposons de réentendre la "Nuit rêvée" qu'il nous avait offerte en 2015. Elle avait été l'occasion de refaire en sa compagnie le parcours d'un comédien, d'un metteur en scène, d'un grand nom du théâtre, qui aura été aussi un homme pleinement engagé dans son temps.

À vingt-ans, dans l'effervescence de Mai et de son "après", on bâtissait les scènes sur lesquelles on rêvait de changer le monde. Avec Jacques Nichet et Jean-Louis Benoît, Didier Bezace fondait alors le Théâtre de l'Aquarium. Cette histoire dura pour lui plus de vingt-cinq ans, avant qu'il ne prenne la direction du Théâtre de la Commune d'Aubervilliers.

Toute sa vie, Didier Bezace se sera fait une certaine idée du théâtre et, plus largement, de la culture. Cette idée, à Aubervilliers, main dans la main avec Jack Ralite, de Molière à Marivaux, en passant par Brecht, Dario Fo, Keene et beaucoup d'autres, il l'a mise en pratique et en mouvement pendant seize années. Comme certains de ses aînés, il pensait que populaire ne veut pas dire démagogue, qu'exigence n'est pas synonyme d'hermétisme et que l'accès à la culture, même la plus élitaire, est le droit de chacun. Homme de théâtre avant tout, le comédien Bezace aura également beaucoup tourné pour la télévision et le cinéma, avec Claude Miller, André Téchiné et Bertrand Tavernier notamment.

Si les illusions des premiers temps de l'Aquarium s'étaient évanouies et s'il n'était plus convaincu que le théâtre pouvait changer le monde, l'enthousiasme de Didier Bezace était pourtant resté intact. "Le théâtre nous aide à rester nous-même"  disait-il, "et si d'une certaine manière, il ne sert à rien, il nous est pourtant indispensable".

Le programme d'archives de sa Nuit rêvée était le reflet de sa passion pour le théâtre et la littérature. Nous y étions accueillis par Jean Carmet en Touraine, avant de retrouver Pierre Arditi, Ferdinando Camon, Laurent Mauvignier, Marguerite Duras, Jack Ralite et Antonio Tabucchi. Pour finir sa Nuit, Didier Bezace avait souhaité dire un extrait de la lettre d'Antonio Tabucchi qui avait été lue aux Assises du Parlement des Écrivains à Strasbourg en 1997.

Provenant de l'émission

Les Nuits de France Culture, toutes les nuits à partir de minuit sur France Culture

Toute l'année, le choix des meilleures archives de France Culture qui composent une mémoire radiophonique.