France Culture
France Culture
La rafle du Vel d’Hiv, récits d’un crime français
La rafle du Vel d’Hiv, récits d’un crime français
Bus garés le long du Vel d’Hiv lors de la rafle de 7000 juifs  et séquestration au VEL D'HIV (vélodrome d'hiver) à Paris avant déportation à Auschwitz Birkenau
Bus garés le long du Vel d’Hiv lors de la rafle de 7000 juifs et séquestration au VEL D'HIV (vélodrome d'hiver) à Paris avant déportation à Auschwitz Birkenau
Épisode 1/8 : C’était un jeudi
Le premier jour des vacances scolaires, près de 13 000 Juifs furent arrêtés à Paris et en banlieue lors d’une vaste opération de la police française. Les uns conduits à Drancy, les autres au Vel d’Hiv. Rachel Jedinak, Henri Lilensten et Annette Krajcer ont pu s’échapper et témoignent aujourd’hui.
28 min
Juifs en train d'être déportés après être passés par le Vel d'hiv.
Juifs en train d'être déportés après être passés par le Vel d'hiv.
Épisode 2/8 : Sidération au vélodrome de la rue Nélaton
Du 16 au 22 juillet 1942, près de 13 000 Juifs furent enfermés dans le Vélodrome d’Hiver. Si aucune archive n’existe à ce jour sur les conditions d’existence à l’intérieur du Vel d’Hiv, ceux qui ont pu s’en échapper ou y pénétrer pour apporter de l’aide racontent l’horreur.
29 min
Juifs en train d'être déportés après être passés par le Vel d'hiv
Juifs en train d'être déportés après être passés par le Vel d'hiv
Épisode 3/8 : Une logistique implacable
Près de 9 000 "agents capteurs", policiers et gendarmes furent mobilisés pour cette gigantesque rafle des 16 et 17 juillet 1942. Historiens et témoins nous racontent comment toute l’administration s’est mise en ordre de marche pour satisfaire la demande allemande que 22 000 Juifs soient arrêtés.
28 min
Le mur des Justes, allée des Justes à Paris, avec les noms des Justes parmi les nations françaises.
Le mur des Justes, allée des Justes à Paris, avec les noms des Justes parmi les nations françaises.
Épisode 4/8 : Les gestes qui les ont sauvés
Les Allemands réclamaient l’arrestation de 22 000 Juifs. Or, au soir du 17 juillet lorsque s’achève la rafle, « seuls » 13 000 d’entre eux ont été capturés. Historiens et témoins de la rafle nous racontent les raisons de cet « échec » au temps d’un régime où plusieurs France cohabitent.
28 min
Déportés juifs dans le camp de transit de Drancy après être passés par le Vel d'Hiv. Leur dernière étape avant les camps de concentration allemands (1942)
Déportés juifs dans le camp de transit de Drancy après être passés par le Vel d'Hiv. Leur dernière étape avant les camps de concentration allemands (1942)
Épisode 5/8 : Et après ? Des survivants pour raconter.
Sur les 13 000 Juifs arrêtés les 16 et 17 juillet 1942, peu ont survécu aux camps du Loiret et à la déportation. Rachel Jedinak, Henri Lilensten et Annette Krajcer, trois rescapés de la rafle du Vel d’Hiv racontent comment ils ont finalement survécu au cataclysme jusqu’à la fin de la guerre.
28 min
Le Premier ministre Jacques Chirac dévoile, le 18 juillet 1986 à Paris, la plaque de la Place des Martyrs Juifs du Vélodrome d'Hiver
Le Premier ministre Jacques Chirac dévoile, le 18 juillet 1986 à Paris, la plaque de la Place des Martyrs Juifs du Vélodrome d'Hiver
Épisode 6/8 : Itinéraire d'une mémoire trouble
Après la guerre, il fallait oublier, aller de l’avant, reconstruire la France et ne plus parler du passé et des choses qui fâchent. La rafle du Vel d’Hiv, les Juifs l’ont commémorée en catimini. Il faudra attendre 1995 et le discours de Jacques Chirac sur la responsabilité de Vichy.
28 min

À propos de la série

Pour LSD, Alain Lewkowicz fait le récit de l’impensable rafle du Vel d’Hiv. Les 16 et 17 juillet 1942, 9 000 policiers et gendarmes allaient faire de la France la complice de l’extermination des Juifs, livrant près de 13 000 d’entre eux à leur bourreau, l’occupant allemand.

Les 16 et 17 juillet 1942, la police française commettait l’irréparable et arrêtait près de 13 000 juifs étrangers et apatrides à Paris et en banlieue lors d’une gigantesque opération de police connue sous le nom de Rafle du Vel d’Hiv. Les couples sans enfants et les célibataires furent conduits à Drancy tandis que les familles furent internées au Vel d’Hiv, le célébrissime Vélodrome d’Hiver de la rue Nélaton dans le 15e arrondissement de la capitale. Ce lieu dédié au sport et au divertissement populaire est ainsi devenu le symbole de l’infinie misère des Hommes et le cimetière de millions de rêves, antichambre de la mort. Longtemps absente de la mémoire collective cette « Rafle » est devenue, au fil d’un long combat, la colonne vertébrale du discours du 16 juillet 1995, celui du président Chirac lors de la journée du souvenir, quand il reconnaissait la responsabilité de la France dans la déportation des Juifs et de leur extermination. C’est cette histoire que nous allons raconter à l’occasion d’un bien triste 80ème anniversaire.

Une série documentaire d’Alain Lewkowicz, réalisée par Séverine Cassar

Provenant de l'émission

du lundi au vendredi de 17h00 à 17h55, rediffusion le soir à 23h sur France Culture

Documenter toutes les expériences de la vie, des cultures et des savoirs. Chaque semaine, un grand thème en quatre épisodes, autonomes et complémentaires. En ce moment, LSD, La Série Documentaire est en partenariat avec Tënk, la plateforme du documentaire d’auteur.