France Culture
France Culture
© Radio France
© Radio France
© Radio France
Judy Garlan, photo publicitaire pour le film "Le Magicien d'Oz" de Victor Fleming en 1939.
Judy Garlan, photo publicitaire pour le film "Le Magicien d'Oz" de Victor Fleming en 1939.
Premier épisode de "La vie de Judy Garland : A star is born", l'enfance et les débuts de la comédienne, chanteuse et danseuse qui fut l'immortelle Dorothy dans "Le Magicien d'Oz" en 1939. Une série de Jean-Louis Cavalier pour "Miroirs", en 1985.
25 min
Judy Garland dans le rôle de Dorothy, "Le Magicien d'Oz" en 1939.
Judy Garland dans le rôle de Dorothy, "Le Magicien d'Oz" en 1939.
Deuxième épisode de "La vie de Judy Garland : A star is born" dans lequel on en apprend plus sur la jeunesse de la vedette du "Magicien d'Oz" : l'installation de sa famille en Californie, l'origine de son pseudonyme, ses débuts à la radio à 12 ans. Une émission de 1985 par Jean-Louis Cavalier.
24 min
L'actrice Judy Garland en 1938 lisant "Ghost's night out" avec un chat noir.
L'actrice Judy Garland en 1938 lisant "Ghost's night out" avec un chat noir.
Troisième épisode de "La vie de Judy Garland : A star is born" dans lequel on apprend comment la vedette du "Magicien d'Oz" est engagée à la Metro Goldwyn Mayer en 1935 et comment elle découvre, petit à petit, l'envers du décor hollywoodien. Une émission de 1985 par Jean-Louis Cavalier.
25 min
Affiche du film ,"A Star Is Born", avec Judy Garland réalisé par George Cukor en 1954.
Affiche du film ,"A Star Is Born", avec Judy Garland réalisé par George Cukor en 1954.
La comédienne, chanteuse et danseuse Judy Garland rencontre Vincente Minnelli en 1944 pour le "Chant du Missouri", mais c'est Cukor qui lui offre l'un des ses plus beaux rôles en 1954, avec "A star is born". Quatrième épisode de "La vie de Judy Garland" par Jean-Louis Cavalier, en février 1985.
25 min
Vers 1960, l'actrice, chanteuse et comédienne Judy Garland (1922-1969)
Vers 1960, l'actrice, chanteuse et comédienne Judy Garland (1922-1969)
Cinquième épisode de la série consacrée à Judy Garland, illustrée par des chansons et des extraits de comédies musicales. La comédienne, chanteuse et danseuse, star du "Magicien d'Oz" en 1939, va subir la machine à broyer hollywoodienne, une descente aux enfers racontée dans ce dernier épisode.
25 min

À propos de la série

L'actrice, chanteuse et danseuse Judy Garland, l'inoubliable Dorothy dans "Le Magicien d'Oz", est née en 1922 et est morte en 1969. De nombreux extraits de comédies musicales et de chansons illustrent cette série de 1985. Une sélection d'archives par Albane Penaranda.

Née à Grand Rapids dans le Minnesota le 10 juin 1922, elle s'appelait Frances Gumm. Mais c'est sous le nom de Judy Garland qu'elle devient une "star", en un temps où le mot n'avait pas encore été galvaudé. Elle a eu cinq époux, dont le cinéaste Vincente Minnelli avec qui elle a eu une fille nommée Liza Minnelli.

Sous contrat avec la MGM au sortir de la petite enfance, elle n'a pas attendu longtemps pour être propulsée au firmament des étoiles, à dix-sept ans, avec Le Magicien d'Oz, en 1939.

De ce moment elle enchaîne film sur film, comédies musicales à succès aux côtés de Mickey RooneyGene Kelly ou Fred Astaire. La cadence infernale des tournages et leur exigence, ne tardent pas à la fragiliser et à la rendre dépendante aux médicaments.

La suite de son existence fut une série de chutes et de résurrections jusqu'à sa tragique issue en 1969. De Judy Garland il nous reste les comédies musicales, on pense, bien sûr au Magicien d'Oz (The Wizard of Oz) de Victor Fleming en 1939, mais également au Chant du Missouri (Meet Me in St. Louis) de Vincente Minnelli en 1944 et Une étoile est née (A Star Is Born) de George Cukor, sorti en 1954.

Il nous reste le plaisir toujours intact de la retrouver dansant et chantant. Il nous reste son sourire qui lui plissait délicieusement le coin du nez et les enregistrements sur disques de sa voix sublime, comme celui de son mythique concert au Carnegie Hall en 1961.

Tout au long d'une carrière débutée dès l'enfance, Judy Garland côtoie les sommets et les précipices. Elle triomphait sur scène et sur les écrans mais l'envers du décor était sombre. Les tournages et les récitals s'enchaînent mais aussi les dépressions et les mariages malheureux.

Le précipice, Frances Gumm finit par y tomber le 22 juin 1969 à Londres, succombant à une overdose de barbituriques.

La vie de Judy Garland : a star is born par Jean-Louis Cavalier, une série en cinq épisodes proposée par Albane Penaranda dans Les Nuits de France Culture.

Provenant de l'émission

Les Nuits de France Culture, toutes les nuits à partir de minuit sur France Culture

Toute l'année, le choix des meilleures archives de France Culture qui composent une mémoire radiophonique.