France Culture
France Culture
Laisse parler les femmes
Laisse parler les femmes
Animations à la résidence d'automne, pour personnes âgées, à Cesson-Sévigné, en banlieue de Rennes (Ille-et-Vilaine)
"On n'avait pas encore la pilule de mon temps. C'est que j'ai parfois eu la trouille !" À la résidence d’Automne en Ille-et-Vilaine, nous déambulons dans la mémoire de plusieurs dames témoins de l'avancée des droits des femmes. Que reste-t-il de ces batailles gagnées ?
27 min
Inès au parc de la Roquette à Paris, ancien emplacement d'un pénitentiaire pour les délinquants mineurs. Aujourd’hui, fillettes, ados, nounous et mères défient d’autres murs.
"Dis-moi à quoi tu joues, et je te dirai qui tu es…" On peine à croire que ce parc parisien occupe l’ancien emplacement de la prison la Petite Roquette, un pénitentiaire pour les délinquants mineurs. Aujourd’hui, fillettes, ados, nounous et mères défilent d’autres murs. A quoi tu rêves ? Une maman, ça sert à quoi ? Comment on fait pour devenir forte ?
25 min
IB coiffure esthétique, le salon de coiffure d'Isabelle, en Côte-d'Or
"Je ne vois aucune raison particulière pour laquelle la beauté serait uniquement féminine." Au salon de coiffure d'Isabelle en Côte-d'Or, les clientes et coiffeuses nous disent pourquoi et pour qui, elles se font belles. Une coupe de cheveux, ça raconte quoi ?
25 min
Échographie à la maternité de l'Hôpital franco-britannique de Levallois-Perret, dans les Hauts de Seine.
"Dans le désir d'enfant et dans le fait d'attendre un enfant, il n'y a pas que des choses extrêmement pures et altruistes. On attend de se voir soi et de voir l'autre. D'avoir un enfant. De vivre une vie différente." Maternité de Levallois-Perret dans les Hauts-de-Seine. Ici, les femmes ne ressortent pas toujours plus légères qu’elles n’y sont entrées. Pourquoi fait-on des enfants ? Qu’est-ce qu’on attend quand on attend un enfant ? Quand on tombe enceinte, on tombe sur quoi ? Neuf mois avec Gabrielle, Diane, Cécile et Caroline.
27 min
Dans une zone industrielle de Montélimar (Drôme), le bar La Fabrique : au pays de la nuit avec Angie et Gladys
"Aujourd’hui, avec l’âge, ça ne m’intéresse plus les trucs d’un soir. Je me débrouille toute seule si c’est ça..." Au bar “La Fabrique”, au sud de Montélimar, c’est vendredi soir et le dernier de l’été. Qu’est ce qui se passe quand la nuit tombe ? Fermer les yeux, ça ouvre à quoi ? Rendez-vous au pays de la nuit avec Angie, Gladys, Mireille et les autres.
29 min
Laëtitia derrière son étal de marché sur la Grande Place de Montreuil-sur-Mer (Pas-de-Calais)
"Je suis cordonnière-couturière de cuir, mais les gens aiment mieux dire cordonnier." Autour des étals du marché de Montreuil-sur-Mer, dans le Pas-de-Calais, chacune cherche sa place. Qu’est-ce qu’un travail et comment on le choisit ? Qu’est-ce qu’on gagne, quand on gagne sa vie ?
27 min
Tournage sur la plage du Lavandou (Côte d'Azur) : On découvre l’été et on se découvre avec Lola, Mouna, Claudine et les autres.
"Parfois, j’ai des phases où je ne suis pas bien dans mon corps, où je ne m'aime pas. Et puis parfois, je m’en fiche, ça va. J’ai remarqué que quand je suis avec mes amis, je me sens bien, je ne vais pas me poser de questions. Quand t’es entourée, t’as plus confiance en toi." Le 15 août, direction la Côte d’Azur. On découvre l’été et on se découvre avec Lola, Mouna, Claudine et les autres.
27 min
Coucher de soleil sur le collège Paul Langevin à Ville-La-Grand (Haute-Savoie)
"L’adolescence, je ne l’imaginais pas comme ça. Dans les séries c'est différent, c’est toujours tout beau, tout rose." Au collège de Ville-la-Grand, Jasmine et ses copines nous racontent comment elles se débrouillent avec la vie et avec le regard des autres.
28 min

À propos de la série

Une série documentaire qui donne la parole à une centaine de femmes de tous âges, de classes sociales diverses, à travers tout le territoire et qui interroge la place des femmes en 2021.

Au départ, il y a un élan. Une envie d'aller rencontrer d'autres femmes pour comprendre leur place dans le monde. Elles, ce sont des adolescentes que l’on espère voir grandir dans une société différente, des dames qui ressemblent à nos grands-mères, ou d’autres qui ne se disent pas féministes.

Puis il y a eu des trains et des bus. Des montagnes d’été, des mers d’hiver et des champs d’automne. Des âges à un chiffre, à deux et même, à trois chiffres. Des femmes qui se lèvent tôt et d’autres qui se couchent tard.

Elles sont un jour dans la queue du bar. Un autre, côte-à-côte au bac à shampoing. Elles glissent sur le grand toboggan du parc. Font des vagues à la plage et changent les règles des cours d'école. Et puis un jour… Elles ne courent plus mais l'emportent à coup de "belote et rebelote". Elles sont tantôt au travail, tantôt avec des ami(e)s. Là pour elles-mêmes, ou leur famille… On les dit habitantes des régions ou citadines. Elles se connaissent parfois, ou se croisent seulement.

Leurs témoignages, comme un bruit qui court, trouvent des échos à travers le territoire. On tend l’oreille aux murmures de l’émancipation et on cherche notre place… Être ensemble nous y encourage.

Un podcast de Marine Beccarelli, Léa Capuano, Pauline Chanu et Maïwenn Guiziou, réalisé par Annabelle Brouard.

Provenant de l'émission

Deux séries documentaires, en miroir, qui donnent et sondent la parole d'une centaine de femmes et d'hommes de tous âges, de classes sociales diverses, à travers tout le territoire, au-delà des postures et des représentations.