France Culture
France Culture
Les lendemains de crise
Les lendemains de crise
Le New Deal de Franklin Delano Roosevelt doit juguler un taux de chômage croissant, qui atteint les 25% dans les années 1930 aux Etats-Unis.
Le New Deal de Franklin Delano Roosevelt doit juguler un taux de chômage croissant, qui atteint les 25% dans les années 1930 aux Etats-Unis.
Alors qu’on pourrait analyser a posteriori le New Deal de Roosevelt comme une évidence de relance keynésienne, les débats étaient en réalité vifs à l’époque entre économistes sur les actions à mener ou la nécessité de « laisser faire ».
58 min
Arrivés au pouvoir respectivement en 1979 en Grande-Bretagne et en 1981 aux États-Unis, Margaret Thatcher et Ronald Reagan incarnent la révolution néolibérale et conservatrice des années 1980.
Arrivés au pouvoir respectivement en 1979 en Grande-Bretagne et en 1981 aux États-Unis, Margaret Thatcher et Ronald Reagan incarnent la révolution néolibérale et conservatrice des années 1980.
Le choc pétrolier de 1973 et la crise qui s’en suit mettent fin à la prospérité des Trente Glorieuses, et remet en question l'hégémonie des principes keynésiens. Les relances économiques ne fonctionnent pas, place à l’austérité : les néolibéraux prennent le pouvoir.
58 min
Le 15 septembre 2008, la faillite de la grande banque d'affaires américaine Lehman Brothers provoque une panique sur les marchés financiers.
Le 15 septembre 2008, la faillite de la grande banque d'affaires américaine Lehman Brothers provoque une panique sur les marchés financiers.
En 2008, à la London School of Economics, la reine Élisabeth II pose une question restée célèbre aux professeurs à propos de la crise financière : « Why did nobody notice it ? ». Les économistes ont en effet longtemps été accusés de n’avoir pas vu les signes menant à la crise financière de 2008.
58 min

À propos de la série

Il s’agira de comprendre, dans ces émissions, comment s’articulent policy making (les politiques économiques), et les théories économiques, et de s’interroger sur la nécessité des théories économiques de se renouveler face aux crises.

Jean-François Ponsot et Michel Rocca, dans leur article : L_e renouvellement de la pensée économique durant la crise des années 1930_, s’intéressent au découplage théorie économique / politique économique en temps de crise. Ainsi introduisent-ils leur article en soulignant qu’au moment de l’éclatement de crises de grande envergure, la question de l’efficacité de la pensée économique se pose naturellement et systématiquement : l’économiste est interpelé sur l’utilité de son savoir pour la marche de la société. Par exemple, inaugurant un nouvel immeuble de la London School of Economics en novembre 2008, la reine d’Angleterre déclarait ainsi « c’est affreux, si les choses étaient aussi graves, comment se fait-il que personne ne les ait vu venir ? ».

M. Garicano, directeur de recherche à la LSE, répondait à cette question en éclairant sur la conception de la grande majorité des économistes de profession : « à chaque étape, quelqu’un comptait sur quelqu’un d’autre, et tout le monde croyait qu’il faisait ce qu’il fallait ».

Que peuvent les économistes face aux crises ?  Comment se structurent les débats économiques sur le moment ?  Comment évolue donc la pensée économique lorsqu’elle est confrontée à une grave crise économique et financière ?

Il s’agira de comprendre, dans ces émissions, comment s’articulent policy making (les politiques économiques), et les théories économiques, et de s’interroger sur la nécessité des théories économiques de se renouveler face aux crises. Car on a tendance à dessiner l’histoire de la pensée à l’aune des grandes crises : jusqu'en 1929, la théorie libérale domine, puis c'est la crise de 1929 qui rend légitime l'intervention publique avec Keynes, qui est alors critiqué en 1973, face à l’inflation et chômage, avec un retour de la domination des libéraux, jusqu’en 2008… Cette réalité, lorsque l’on regarde la façon dont se structurent les débats économiques à l’époque, semble être plus complexe que ce que l’histoire en retient. Sans tomber dans la vacuité de certaines comparaisons historiques, on gardera en tête les débats actuels autour de la santé des économies en ces temps de crise, et les débats qui divisent les économistes autour de la dette.

Provenant de l'émission

Entendez-vous l'éco ?, du lundi au vendredi de 14h00 à 15h00 sur France Culture

Notions, pensées, auteurs, débats d’actualité: chaque jour, du lundi au jeudi, Entendez-vous l’éco ? fait résonner toutes les déclinaisons de l’économie et de son impact sur la société. Pour que, dans le brouhaha d’une actualité souvent saturée, l’éco parvienne jusqu’à nous…