France Culture
France Culture
Les soeurs Papin
Les soeurs Papin
Les soeurs Papin en 1928
Les soeurs Papin en 1928
Ah ! les bonnes qui ont tué leur maîtresse ! Presque un siècle plus tard, la lecture du crime est d’emblée celle d’une vengeance sur fond de lutte de classe.
29 min
Les soeurs papin après le crime in L'Affaire Papin, Editions Cenomane, Le Mans 1988
Les soeurs papin après le crime in L'Affaire Papin, Editions Cenomane, Le Mans 1988
Deux photographies marquent les esprits : Christine et Léa posent endimanchées, coiffées, dans leur plus jolie robe. Les sœurs comme des siamoises.
29 min
Les soeurs Papin en 1928
Les soeurs Papin en 1928
Ah ! les bonnes qui ont tué leur maîtresse ! Presque un siècle plus tard, la lecture du crime est d’emblée celle d’une vengeance sur fond de lutte de classe.
28 min
Les soeurs papin après le crime in L'Affaire Papin, Editions Cenomane, Le Mans 1988
Les soeurs papin après le crime in L'Affaire Papin, Editions Cenomane, Le Mans 1988
Deux photographies marquent les esprits : Christine et Léa posent endimanchées, coiffées, dans leur plus jolie robe. Les sœurs comme des siamoises.
28 min

À propos de la série

Le jour du crime, à 17 h, un court-circuit plonge la maison dans la pénombre. Le drame approche. La suite est connue : La maîtresse et sa fille seront cruellement assassinées. Frappées à coups de marteau et de couteau, elles sont ensuite découpées comme des lapins prêts à cuire.

1933. La foule s’amasse devant les grilles du tribunal, dans ce théâtre du fait divers, l’identification aux sœurs Papin entraine une salle comble. L’opinion publique au cœur de la crise économique s’émeut pour les deux orphelines. Car trouver une famille pour placer ses filles comme domestiques est une véritable aubaine. Certes pour deux jeunes bonnes, dans une maison bourgeoise les jours se suivent et se ressemblent : pas de relations extérieures sans autorisation, pas d’ami, pas d’amant. Les sœurs Papin vivent dans une extrême austérité et une totale dépendance à leur « maîtresse ». Leur dévouement total, la peur de casser un objet, la retenue sur la paie, les réprimandes.

Provenant de l'émission

Une histoire particulière, un récit documentaire en deux parties, le samedi et le dimanche de 13h30 à 14h sur France Culture

Raconter des histoires du réel, et par le singulier toucher l’universel.