France Culture
France Culture
"Madame Bovary" de Gustave Flaubert
"Madame Bovary" de Gustave Flaubert
Madame bovary de Gustave Flaubert
Madame bovary de Gustave Flaubert
Nous étions à l’Etude, quand le Proviseur entra, suivi d’un nouveau habillé en bourgeois. Ceux qui dormaient se réveillèrent, et chacun se leva comme surpris dans son travail.
Couverture de "madame Bovary" de Gustave Flaubert
Couverture de "madame Bovary" de Gustave Flaubert
Deux jours après la noce, M. et Madame Charles arrivèrent à Tostes. Les voisins se mirent aux fenêtres pour voir la nouvelle femme de leur médecin.
Couverte de "Madame de Bovary de Gustave Flaubert"
Couverte de "Madame de Bovary de Gustave Flaubert"
C’était la quatrième fois qu’Emma couchait dans un endroit inconnu. Elle ne croyait pas que les choses pussent se représenter les mêmes à des places différentes, et, puisque la portion vécue avait été mauvaise, sans doute ce qui restait à consommer serait meilleur.
Couverture de "Madame Bovary de Gustave Flaubert"
Couverture de "Madame Bovary de Gustave Flaubert"
Emma entendit sonner l’Angélus ; et ce fut sans en avoir conscience qu’elle s’achemina vers l’église, disposée à n’importe quelle dévotion, pourvu qu’elle y absorbât son âme et que l’existence entière y disparût.
Couverture de "Madame Bovary de Gustave Flaubert"
Couverture de "Madame Bovary de Gustave Flaubert"
Les fameux Comices arrivèrent ! Dès le matin de la solennité, tous les habitants s’entretenaient des préparatifs. Jamais il n’y avait eu pareil déploiement de pompe
Madame Bovary de Gustave Flaubert
Madame Bovary de Gustave Flaubert
Pendant tout l’hiver, trois ou quatre fois la semaine, à la nuit noire, Rodolphe arrivait dans le jardin. Emma s’échappait en retenant son haleine, souriante, palpitante, déshabillée.
Madame Bovary de Gustave Flaubert
Madame Bovary de Gustave Flaubert
Jamais madame Bovary ne fut aussi belle qu’à cette époque ; elle avait cette indéfinissable beauté qui résulte de la joie, de l’enthousiasme et du succès.
Madame Bovary de Gustave Flaubert
Madame Bovary de Gustave Flaubert
Emma enveloppait tout maintenant d’une telle indifférence, elle avait des paroles si affectueuses et des regards si hautains, des façons si diverses, que l’on ne distinguait plus l’égoïsme de la charité, ni la corruption de la vertu.
Madame Bovary de Gustave Flaubert
Madame Bovary de Gustave Flaubert
A partir de ce moment, l’existence d’Emma ne fut plus qu’un assemblage de mensonges, où elle enveloppait son amour comme dans des voiles, pour le cacher.
Madame Bovary de Gustave Flaubert
Madame Bovary de Gustave Flaubert
Emma reconnut les lumières des maisons, qui rayonnaient de loin dans le brouillard. Alors sa situation, telle qu’un abîme, se représenta.
Gravure de Charles Chessa . 1905. 1 jour de classe de Charles bovary
Gravure de Charles Chessa . 1905. 1 jour de classe de Charles bovary
Nous étions à l’Etude, quand le Proviseur entra, suivi d’un nouveau habillé en bourgeois. Ceux qui dormaient se réveillèrent, et chacun se leva comme surpris dans son travail.
Madame Bovary dans la cuisine de l'auberge, vue pour la première fois par Leon Dupuis avec son mari Charles
Madame Bovary dans la cuisine de l'auberge, vue pour la première fois par Leon Dupuis avec son mari Charles
Deux jours après la noce, M. et Madame Charles arrivèrent à Tostes. Les voisins se mirent aux fenêtres pour voir la nouvelle femme de leur médecin.

À propos de la série

Emma Bovary est née femme et vit en province. Mère de famille contrainte de demeurer au foyer, elle mène une existence médiocre auprès d’un mari insignifiant. Pourtant, Emma est nourrie de lectures romantiques et rêve d’aventures, de liberté et, surtout,…

Emma Bovary est née femme et vit en province. Mère de famille contrainte de demeurer au foyer, elle mène une existence médiocre auprès d’un mari insignifiant. Pourtant, Emma est nourrie de lectures romantiques et rêve d’aventures, de liberté et, surtout, de passion.

Provenant de l'émission

Le Feuilleton, du lundi au vendredi de 20h30 à 21h00 sur France Culture

30 minutes d’espace de création radiophonique, de grandes adaptations d’œuvres du patrimoine classique et contemporain pour mêler tous les métiers et les talents de la radio.