France Culture
France Culture
Modeste Testas et l’amnésie bordelaise
Modeste Testas et l’amnésie bordelaise
La statue de l’esclave Modeste Testas a été inaugurée le 10 mai 2019, quai Louis XVIII, à Bordeaux
"Si Nantes, faute de pouvoir continuer à taire son passé, a fini par l’admettre, Bordeaux, en revanche, persiste dans une attitude de faux-semblants". Eric Saugéra, historien (2002)
28 min
Modeste Testas, esclave affranchie par son maître, le Bordelais François Testas, ne fait pas l’unanimité localement...
Le 10 mai 2019, à deux pas de l'ancien entrepôt colonial Lainé (devenu aujourd'hui le CAPC, musée d'art contemporain) quai Louis XVIII, la ville de Bordeaux inaugure la statue de Modeste Testas - Al-Pouessi de son vrai nom - une Africaine victime de la traite négrière.
29 min

À propos de la série

De par l'inaction de ses maires, Bordeaux traîne la réputation d'une ville qui ne fait pas face à son passé de port négrier. L'inauguration en 2019 de la statue de l'esclave Modeste Testas devait aider la ville à sortir de son déni. C'est raté...

"Modeste Testas et l’amnésie bordelaise", un documentaire en deux épisodes de Stéphane Bonnefoi, réalisé par Assia Khalid.

Provenant de l'émission

Une histoire particulière, un récit documentaire en deux parties, le samedi et le dimanche de 13h30 à 14h sur France Culture

Raconter des histoires du réel, et par le singulier toucher l’universel.