France Culture
France Culture
Raymond Aron
Raymond Aron
Raymond Aron le 22 juin 1972 à Paris
Raymond Aron le 22 juin 1972 à Paris
Épisode 1/11 : Raymond Aron : "La politique est, au mieux, amorale, et dans grand nombre de cas, immorale"
1975 | Dans "Parti pris", en 1975, Raymond Aron se confie sur son rapport à la politique, il revient sur sa relation avec Jean-Paul Sartre et fait part de son analyse sur les deux grands totalitarismes du 20ème siècle : le nazisme et le soviétisme.
27 min
Raymond Aron, le 1er février 1969 à Paris
Raymond Aron, le 1er février 1969 à Paris
Épisode 2/11 : François Châtelet : "Raymond Aron vous séparez le projet des techniques mentales, c’est là que nous différons"
1962 | Dans "Thèmes et controverses" en 1962, Raymond Aron était invité à débattre avec François Châtelet et Jean-Pierre Vernant autour de la question des origines de la pensée scientifique appliquée à l’histoire, et des différences entre histoire scientifique et histoire rationnelle.
32 min
Raymond Aron à Paris le 22 juin 1972
Raymond Aron à Paris le 22 juin 1972
Épisode 3/11 : Raymond Aron : "Le Capital de Karl Marx est un livre très long, très austère et très scientifique"
1963 | Dans "La Quinzaine Karl Marx" en 1963, Raymond Aron analyse la pensée marxiste en s’appuyant sur "Le Capital", livre qu’il considère comme un véritable ouvrage d’économie scientifique, dont il admire la démarche intellectuelle tout en réfutant les thèses sur l’exploitation ouvrière.
1h 03
Nikita Khrouchtchev et Dean Rusk : traité d'interdiction partielle des essais nucléaires de 1963.
Nikita Khrouchtchev et Dean Rusk : traité d'interdiction partielle des essais nucléaires de 1963.
Épisode 4/11 : Raymond Aron : "Il est déplaisant et même dangereux de dépendre pour sa sécurité de quelqu'un d'autre"
En pleine guerre froide, Raymond Aron s'exprimait sur la stratégie nucléaire au micro de Jean-Pierre Elkabbach dans "Inter actualités", une émission diffusée pour la première fois le 18 décembre 1963 sur Paris Inter.
6 min
Le philosophe et précurseur de la sociologie Montesquieu (1689-1755).
Le philosophe et précurseur de la sociologie Montesquieu (1689-1755).
Épisode 5/11 : Raymond Aron : "Montesquieu est un philosophe politique traditionnel, avec une orientation sociologique"
L'émission "Les idées et l'histoire" proposait en mai 1967 un dialogue entre Michel Foucault et Raymond Aron à l’occasion de la parution du livre de ce dernier, "Les Etapes de la pensée sociologique".
25 min
Raymond Aron, le 14 septembre 1955 à Milan, lors d'une conférence sur le thème de "L'avenir de la liberté".
Raymond Aron, le 14 septembre 1955 à Milan, lors d'une conférence sur le thème de "L'avenir de la liberté".
Épisode 6/11 : Raymond Aron : "Je me demande si l’éducation occidentale crée des hommes libres ou qui ont peur de la liberté"
1970 | Lors des Rencontres Internationales de Genève, Raymond Aron donnait une conférence intitulée "La liberté libérale ou libertaire", évoquant la récupération libérale des mouvements contestataires de 1968 et l’apport possible de cette nouvelle gauche à la société.
31 min

À propos de la série

Une sélection d'archives, proposée par Albane Penaranda, pour entendre la voix du sociologue et philosophe Raymond Aron, alors que paraît le numéro que lui consacrent Les Cahiers de l'Herne.

Nous programmons cette Nuit alors que sera disponible en librairie dans quelques jours le numéro que Les Cahiers de l'Herne consacrent au philosophe et sociologue Raymond Aron. Un hasard auquel nous avons un peu tenu la main pour que notre diffusion coïncide avec la parution de ce Cahier, en considérant que l'écoute des archives de cette Nuit Aron conjuguée à sa lecture pouvait constituer une invitation convaincante à se replonger, dans les écrits de Raymond Aron.

Ce programme d'archives radiophoniques, couvrant une période de près de vingt ans, n'a pas l'ambition de rendre compte de son œuvre comme pourront le faire les textes d'Aron, les multiples contributions et témoignages réunis dans le volume que lui consacrent les Cahiers de l'Herne. Mais il ne devrait pas manquer de réveiller chez certains le regret de l'intelligence de cette belle voix et de faire tomber sous son charme plus d'un, et plus d'une, qui n'ont pas eu le temps de la connaître. Cette voix, du philosophe, du sociologue, de l'historien et de l'éditorialiste que fut tout à la fois Raymond Aron, dans toute la clarté d'esprit qu'elle révélait et dans toute l'éloquence dont elle était capable, nous accompagnera tout au long de cette Nuit. Au fil des archives de ce programme, elle éclairera quelques-uns des aspects de sa pensée et de son œuvre et le chemin qui l'avait conduit à être "un libéral, démocrate, antirévolutionnaire et antitotalitaire", comme on l'entendra se définir lui-même dans cette Nuit.

Publicité

Ingénieure de recherche à l'EHESS et membre du Centre d'Études sociologiques et Politiques Raymond Aron, Élisabeth Dutartre-Michaut l'écrit dans l'avant-propos du Cahier de l'Herne consacré à Raymond Aron qu'elle a dirigé : "La vie et l'œuvre de Raymond Aron se confondent avec l'histoire du 20ème siècle. Et pourtant les remèdes de ce "professeur d'hygiène intellectuelle",** selon la formule de Claude Lévi-Strauss, **contre les idées fausses et le conformisme sont plus actuels que jamais". Ce que peut avoir d'actuel la pensée, peut-être plus que jamais inclassable, du savant rigoureux et du spectateur engagé de la vie politique que fut Raymond Aron, nul doute qu'à l'écoute des émissions d'hier qui composent le programme de cette Nuit chacun pourra, ici et là, en percevoir l'écho.

Une sélection d'archives, proposée par Albane Penaranda.

À lire aussi : "La Liberté libérale ou libertaire", une conférence de Raymond Aron, 1ère partie

À lire aussi : "Démocratie et totalitarisme" : un cours de Raymond Aron

À lire aussi : Raymond Aron : "Demander aux jeunes de 18 ans de décider de ceux qui nous gouverneront est un pari"

Provenant de l'émission

toutes les nuits à partir de minuit sur France Culture

Toute l'année, le choix des meilleures archives de France Culture qui composent une mémoire radiophonique.