France Culture
France Culture
Nuit Satyajit Ray
Nuit Satyajit Ray
Légende : Satyajit Ray à Calcutta (Inde) en 1997
Légende : Satyajit Ray à Calcutta (Inde) en 1997
Épisode 1/8 : Eva Markovits : "Satyajit Ray était un artiste protéiforme"
Nuit d'archives consacrée au cinéaste bengali Satyajit Ray, à l’occasion du centenaire de sa naissance (1921-1992). Eva Markovits, programmatrice et membre du comité de rédaction des Cahiers du Cinéma, retrace dans ce premier entretien, les grandes étapes de sa carrière.
28 min
Le réalisateur bengali Satyajit Ray en tournage sur son film "La Forteresse d'or" à Calcutta en 1974.
Le réalisateur bengali Satyajit Ray en tournage sur son film "La Forteresse d'or" à Calcutta en 1974.
Épisode 2/8 : Satyajit Ray : "J'ai appris la technique du cinéma en regardant les films des autres, surtout des films américains"
Le cinéaste bengali Satyajit Ray évoquait la trilogie d'Apu dans "Le Cinéma des cinéastes" au micro de Claude-Jean Philippe et Pierre Donnadieu, un long entretien dans lequel il détaillait sa manière de travailler (1ère diffusion : 10/04/1983).
51 min
Photographie extraite de "La Trilogie d'Apu", du cinéaste Satyjiat Ray.
Photographie extraite de "La Trilogie d'Apu", du cinéaste Satyjiat Ray.
Épisode 3/8 : Marie Percot : "Il y a une spécificité du cinéma de Satyajit Ray qu’on pourrait appeler une nostalgie, c’est un cinéma qui parle de la perte"
Marie Percot, Michel Ciment, Hubert Niogret et Charles Tesson analysaient l'œuvre cinématographique du cinéaste bengali Satyajit Ray dans un numéro des "Mardis du cinéma" proposé par Marie-Christine Navarro. Première diffusion le 26 avril 1994.
1h 28
Satyajit Ray sur le tournage du film "La Forteresse d'or" à Calcutta (1974)
Satyajit Ray sur le tournage du film "La Forteresse d'or" à Calcutta (1974)
Épisode 4/8 : Charles Tesson : "Satyajit Ray a changé la face du cinéma indien, en s’intéressant de très près à la réalité indienne de son temps"
Nuit d'archives consacrée au cinéaste bengali Satyajit Ray, à l’occasion du centenaire de sa naissance (1921-1992). Dans ce deuxième entretien de la Nuit, Charles Tesson, critique et enseignant, témoigne de son admiration pour ce grand maître du 7ème art.
31 min
Photographie extraite de "La Trilogie d'Apu", troisième opus de la trilogie "Apur Sansar" (1959) du cinéaste Satyjiat Ray.
Photographie extraite de "La Trilogie d'Apu", troisième opus de la trilogie "Apur Sansar" (1959) du cinéaste Satyjiat Ray.
Épisode 5/8 : Satyajit Ray ou la mémoire perdue de la Renaissance bengalie
Le cinéaste Satyajit Ray est considéré comme l'un des héritiers de la "Renaissance du Bengale", vaste mouvement culturel et politique né au XIXème siècle. C'est le sujet du documentaire de Marie-Christine Navarro, "Satyajit Ray ou la mémoire perdue de la Renaissance bengalie", diffusé en 1994.
1h 25
"Le Salon de Musique", Satyajit Ray, 1958.
"Le Salon de Musique", Satyajit Ray, 1958.
Épisode 6/8 : "Le Salon de musique" de Satyajit Ray
En 1989, la collection Ocora Radio France publiait la BO du film "Le Salon de Musique" de Satyajit Ray. L’occasion pour le producteur Jacques Dupont, de consacrer un numéro d'"Opus" à ce chef d'oeuvre du cinéma (1958), et plus largement à la place de la musique dans l'oeuvre du cinéaste bengali.
1h 26

À propos de la série

Le jour du centenaire de la naissance du cinéaste, Albane Penaranda propose une Nuit Satyajit Ray en compagnie d'Éva Markovits et Charles Tesson.

Il y a un siècle cette année Satyajit Ray naissait à Calcutta. S'il reste le plus célèbres des réalisateurs indiens, ses films sont peut-être encore à découvrir pour une grande part du public d'aujourd'hui. Le centenaire de sa naissance nous offre l'occasion, à travers la Nuit que nous lui consacrons, de rappeler qu'il a été l'un des très grands cinéastes de la deuxième moitié du 20ème siècle et que bon nombre de ses films sont parmi les plus beaux que le cinéma nous a donnés. Qui a vu notamment Pather Panchali, Aparajito, Le monde d'Apu, Le salon de musique ou encore Charulata en a très souvent été marqué pour toujours. "Qui a eu la chance de voir ses films", devrait-on dire, tant ils ont été longtemps mal distribués hors des frontières de l'Inde. Saluons d'ailleurs Claude-Jean Philippe, que nous entendrons dans les archives de cette Nuit, qui en 1979, avec son Ciné-Club d'Antenne 2, aura fait découvrir le cinéma du cinéaste bengali à un large public.

En nous plongeant dans l'œuvre cinématographique de Satyajit Ray, les émissions de cette Nuit nous diront ce que son caractère universel, mais pour autant profondément bengali, doit au roman familial d'un cinéaste lui-même héritier d'un moment important de l'histoire du Bengale, celui de sa "Renaissance". Cette Nuit nous rappellera que Satyajit Ray aura su non seulement inscrire son nom aux côtés de ceux des plus grands du 7ème art, mais aussi cultiver ses multiples talents, de dessinateur, d'écrivain et de musicien.

Pour nous guider dans l'histoire bengalie ouverte sur le monde que fut l'histoire de Satyajit Ray, pour resituer la singularité de son cinéma dans la grande histoire du cinéma indien et nous dire en quoi le regard sensible qu'il aura posé sur la vie est intemporel, Éva Markovits et Charles Tesson nous accompagneront durant cette Nuit.

Provenant de l'émission

toutes les nuits à partir de minuit sur France Culture

Toute l'année, le choix des meilleures archives de France Culture qui composent une mémoire radiophonique.