"Pêcheur d’Islande" de Pierre Loti : un podcast à écouter en ligne | France Culture

France Culture
France Culture
"Pêcheur d’Islande" de Pierre Loti
"Pêcheur d’Islande" de Pierre Loti
Paimpol, en Bretagne vers 1895
Ils étaient cinq, aux carrures terribles, accoudés à boire, dans une sorte de logis sombre qui sentait la saumure et la mer.
Gaud et Yann
En souriant, Yann regardait Gaud bien dans les yeux, chaque fois qu’il avait dit quelque chose, pour voir ce qu’elle en pensait. Et comme son regard restait bon et honnête, tandis qu’il racontait tout cela pour qu’elle fût bien prévenue qu’il n’était pas riche !
Les pêcheurs déchargent les prises du jour du bateau de pêche sur des charrettes à poney en attente.
La pêche allait assez vite ; en regardant dans l’eau reposée, on voyait très bien la chose se faire : les morues venir mordre, d’un mouvement glouton ; ensuite se secouer un peu, se sentant piquées, comme pour mieux se faire accrocher le museau.
 1854: Une jonque de guerre chinoise de première classe en mer.
Un jour on appela Sylvestre au bureau de sa compagnie ; on avait à lui annoncer qu’il était désigné pour la Chine, pour l’escadre de Formose ! Il partait à la guerre.
1860: Des soldats de la Légion étrangère française attaquent le pont Pa-Li-Chian à huit milles de Pékin pendant la Seconde Guerre de l'Opium.
Les Chinois commençaient à reculer....Sylvestre, lui continuait d'avancer !
 Vue de Reykjavik
Yann, le frère de Sylvestre reçoit une lettre qui annonce sa mort.
Paimpol en Bretagne
Le retour des marins en bretagne !
Ploubazlanec
C’était six jours avant le départ pour l’Islande. Le cortège de noces de Yann et Gaud s’en revenait de l’église de Ploubazlanec, pourchassé par un vent furieux, sous un ciel chargé et tout noir.
Pêcheurs Islandais, 1924
Gaud espère au fond d'elle qu'elle réussira à retenir au pays, Yann, son marin. Et que ce voyage sera le dernier.
Rentrée au port
Gaud...attendait avec impatience le retour de Yann...!

À propos de la série

Mauriac disait "qu'il n'a jamais cessé de hurler à la mort." Et Julien Green : "Il y a derrière ses livres le vide qu'il y a dans le ciel."

La mort et le vide font de Pêcheur d'Islande un chant, un opéra funèbre, rythmé par la saison de pêche et l'hiver à terre, la camaraderie sur le bateau et les fêtes bretonnes où l'on boit, courtise et se fiance. L'histoire est simple. Yann est marin des pieds à la tête. Il est "fiancé à la mer". Il aime son métier. Il est un Islandais, comme on appelle dans la région de Paimpol et de Tréguier ces jeunes Bretons qui vont pêcher la morue au loin dans les mers du nord. La mortalité sur les bateaux est quatre fois plus importante qu'à la mine, on pêche parfois trente heures d'affilée dans des conditions épouvantables. Mais Loti n'est pas Zola. Loti est un impressionniste. Il raconte entre genêts et calvaires une histoire d'amour où des sentiments naïfs et pudiques s'expriment en termes attendrissants et surannés. Yann est fier et peu causant. Et il hésite, parce qu'il est pauvre, à marier Gaud, une fille d'armateur, un peu rêveuse, un peu étrangère, mal préparée à la vie d'attente de femme d'Islandais. Il y a aussi Sylvestre, le jeune homme vierge, appelé à mourir au Tonkin sous l'uniforme français. Il y a surtout la mer, qui a droit de vie et de mort sur ces sacrifiés volontaires. Loti a des mots simples, aussi creux parfois que les mots des chansons, mais au creux desquels se cachent l'amour, l'indifférence de la nature, la condition humaine, la vaillance et le désespoir. Il a aussi des silences, de merveilleux silences où s'engouffre une symphonie pathétique et singulière. Pêcheur d'Islande a l'innocence d'un sanglot, et l'émotion des chants désespérés.

Feuilleton en 10 épisodes de 2007

Réalisation Etienne Vallès

Provenant de l'émission

Le Feuilleton, du lundi au vendredi de 20h30 à 21h00 sur France Culture

30 minutes d’espace de création radiophonique, de grandes adaptations d’œuvres du patrimoine classique et contemporain pour mêler tous les métiers et les talents de la radio.