France Culture
France Culture
Philosopher avec François Truffaut
Philosopher avec François Truffaut
François Truffaut et Jean-Pierre Léaud (Antoine Doinel)
François Truffaut et Jean-Pierre Léaud (Antoine Doinel)
De 1959 à 1979, au travers de cinq films, François Truffaut filme le personnage d'Antoine Doinel (incarné par Jean-Pierre Léaud) de ses 14 ans jusqu'à la trentaine. Il rencontre des femmes, il aime, il vieillit... Serait-il le double cinématographique de Truffaut ?
58 min
Jacqueline Bisset et Francois Truffaut dans "La Nuit américaine"
Jacqueline Bisset et Francois Truffaut dans "La Nuit américaine"
En 1973 sort sur les écrans de cinéma "La Nuit américaine". François Truffaut y met en scène le tournage d’un film, sa vie, ses incidents, ses coulisses. En abyme, que dit-il de son rapport au cinéma ? Quelle vérité recherche-t-il ? Les films sont-ils plus importants que la vie ?
58 min
François Truffaut et Brigitte Fossey à la première du film "L'Homme qui aimait les femmes", à New-York, 1977
François Truffaut et Brigitte Fossey à la première du film "L'Homme qui aimait les femmes", à New-York, 1977
En 1976, François Truffaut tourne "L’Homme qui aimait les femmes". Charles Denner y incarne un homme passionné par les femmes, comme l'était Truffaut lui-même. Est-il devenu cinéaste pour percer le mystère féminin ? Peut-on voir le film comme un témoignage sur les relations homme-femme à l'époque ?
58 min
Christophe Honoré (Laurent EMMANUEL / AFP) et François Truffaut (Franco Gremignani / GETTY)
Christophe Honoré (Laurent EMMANUEL / AFP) et François Truffaut (Franco Gremignani / GETTY)
Pour Christophe Honoré, Truffaut est la figure même du cinéaste. Il le découvre à l'adolescence par la lecture de sa correspondance, puis il est ébloui par "Jules et Jim". Quelles visions de l'amour et de la façon de le filmer partagent-ils ?
57 min
François Truffaut et Jean-Pierre Léaud (Antoine Doinel)
François Truffaut et Jean-Pierre Léaud (Antoine Doinel)
De 1959 à 1979, au travers de cinq films, François Truffaut filme le personnage d'Antoine Doinel (incarné par Jean-Pierre Léaud) de ses 14 ans jusqu'à la trentaine. Il rencontre des femmes, il aime, il vieillit... Serait-il le double cinématographique de Truffaut ?
58 min
Jacqueline Bisset et Francois Truffaut dans "La Nuit américaine"
Jacqueline Bisset et Francois Truffaut dans "La Nuit américaine"
En 1973 sort sur les écrans de cinéma "La Nuit américaine". François Truffaut y met en scène le tournage d’un film, sa vie, ses incidents, ses coulisses. En abyme, que dit-il de son rapport au cinéma ? Quelle vérité recherche-t-il ? Les films sont-ils plus importants que la vie ?
58 min
François Truffaut et Brigitte Fossey à la première du film "L'Homme qui aimait les femmes", à New-York, 1977
François Truffaut et Brigitte Fossey à la première du film "L'Homme qui aimait les femmes", à New-York, 1977
En 1976, François Truffaut tourne "L’Homme qui aimait les femmes". Charles Denner y incarne un homme passionné par les femmes, comme l'était Truffaut lui-même. Est-il devenu cinéaste pour percer le mystère féminin ? Peut-on voir le film comme un témoignage sur les relations homme-femme à l'époque ?
58 min
Christophe Honoré (Laurent EMMANUEL / AFP) et François Truffaut (Franco Gremignani / GETTY)
Christophe Honoré (Laurent EMMANUEL / AFP) et François Truffaut (Franco Gremignani / GETTY)
Pour Christophe Honoré, Truffaut est la figure même du cinéaste. Il le découvre à l'adolescence par la lecture de sa correspondance, puis il est ébloui par "Jules et Jim". Quelles visions de l'amour et de la façon de le filmer partagent-ils ?
59 min

À propos de la série

Quatre émissions comme un voyage dans la filmographie de François Truffaut, figure incontournable du cinéma de la Nouvelle Vague . Emission 1 : le cycle Antoine Doinel : de 1959 à 1979, au travers de cinq films, François Truffaut filme le personnage…

Quatre émissions comme un voyage dans la filmographie de François Truffaut, figure incontournable du cinéma de la Nouvelle Vague .
Emission 1 : le cycle Antoine Doinel : de 1959 à 1979, au travers de cinq films, François Truffaut filme le personnage d'Antoine Doinel (incarné par Jean-Pierre Léaud) de ses 14 ans jusqu'à la trentaine. Il rencontre des femmes, il aime, il vieillit... Serait-il le double cinématographique de Truffaut ?
Emission 2 : La Nuit américaine, qui sort en 1973 sort sur les écrans de cinéma, où François Truffaut met en scène le tournage d’un film, sa vie, ses incidents, ses coulisses. En abyme, que dit-il de son rapport au cinéma ? Quelle vérité recherche-t-il ? Les films sont-ils plus importants que la vie ?
Emission 3 : L’Homme qui aimait les femmes, tourné en 1976, met en scène Charles Denner, qui incarne un homme passionné par les femmes, comme l'était Truffaut lui-même. Est-il devenu cinéaste pour percer le mystère féminin ? Peut-on voir le film comme un témoignage sur les relations homme-femme à l'époque ?
Emission 4 : Rencontre avec Christophe Honoré, pour qui Truffaut est la figure même du cinéaste. Il le découvre à l'adolescence par la lecture de sa correspondance, puis il est ébloui par "Jules et Jim". Quelles visions de l'amour et de la façon de le filmer partagent-ils ?

Provenant de l'émission

Les Chemins de la philosophie, du lundi au vendredi de 10h00 à 10h55 sur France Culture

La philosophie est bien plus qu'une discipline. Son but est de transformer la connaissance en art de vivre en considérant comme digne d'intérêt et de réflexion l'existence dans tous ses recoins.