France Culture
France Culture
Philosophie du gore
Philosophie du gore
Un modèle de cire d'anatomie humaine est exposé au musée Specola de Florence
En partant de “tout ce qui grouille, fourmille, se désagrège”, le philosophe Hicham-Stéphane Afeissa dresse une histoire de l’art de la charogne, des illustrations anatomiques du 18ème siècle jusqu'aux sculptures contemporaines moisies de Jean-Michel Blazy. Comment représenter l'insoutenable ?
58 min
"Re-Animator" de Stuart Gordon, 1985
Sang coagulé, sale, répugnant : telle est l'origine du terme "gore". Et c'est bien les hectolitres de sang versés qui signent le plus souvent l'appartenance d'un film au registre du gore. De "Blood feast" à "Braindead", en passant par "L'Exorciste" : à quoi rime tant d'hémoglobine ?
58 min
"La Nuit des morts-vivants" de George A. Romero, 1970
Le zombie est un des personnages principaux de l’univers gore. Dans la culture haïtienne, il désigne une victime de sortilège vaudou ramenant les morts à la vie. Et si ce qui était insoutenable dans le gore était de voir ce qui fait partie de nous mais que nous cachons ? Le zombie, est-ce nous ?
59 min
Joueur de "Resident Evil 5" en 2008
Dernier temps de notre philosophie du gore, aujourd'hui dans les jeux vidéo. Comment distinguer le gore de l'horreur dans le jeu vidéo ? Pourquoi pouvons-nous nous délecter de passer des heures et des jours devant un écran à tuer ou se faire poursuivre par des zombies sanguinolents ?
59 min

Provenant de l'émission

Les Chemins de la philosophie, du lundi au vendredi de 10h00 à 10h55 sur France Culture

La philosophie est bien plus qu'une discipline. Son but est de transformer la connaissance en art de vivre en considérant comme digne d'intérêt et de réflexion l'existence dans tous ses recoins.