France Culture
France Culture
Le Palais Bourbon, siège de l'Assemblée nationale à Paris, en février 2013.
Le Palais Bourbon, siège de l'Assemblée nationale à Paris, en février 2013.
Vue sur l'Assemblée nationale à Paris au bout d'une rue déserte le 17 mars 2020 au début du premier confinement.
Vue sur l'Assemblée nationale à Paris au bout d'une rue déserte le 17 mars 2020 au début du premier confinement.
"Regards sur l’Assemblée nationale" c'est une nuit d'archives pour faire revivre les grandes heures de notre histoire parlementaire depuis les débuts de la Cinquième République.
5 min
L'hémicycle de l'Assemblée nationale
L'hémicycle de l'Assemblée nationale
Visite guidée en compagnie de députés et du président de l'Assemblée nationale en 2015, Claude Bartolone. Ils racontent leur parcours, leurs souvenirs d'élus de la république, autant de récits truffés d'anecdotes qui ont pour décor le Palais Bourbon.
55 min
Le 4 octobre 1962 à l'Assemblée nationale dans les bancs du gouvernement autour de Georges Pompidou lors des débats sur la motion de censure.
Le 4 octobre 1962 à l'Assemblée nationale dans les bancs du gouvernement autour de Georges Pompidou lors des débats sur la motion de censure.
En octobre 1962, un débat historique a lieu à l’Assemblée nationale : la discussion qui précède le vote de la motion de censure contre le gouvernement Pompidou, la seule motion de censure adoptée à l’Assemblée depuis le début de la Cinquième République.
24 min
Jacques Chaban-Delmas (G) nouveau Premier ministre s'entretient au mois de juin 1969 au Palais de l'Elysée avec le Président Georges Pompidou
Jacques Chaban-Delmas (G) nouveau Premier ministre s'entretient au mois de juin 1969 au Palais de l'Elysée avec le Président Georges Pompidou
Le 5 juillet 1972, la loi créant les régions est votée par l'Assemblée nationale. Cette réforme régionale est la dernière action de Jacques Chaban-Delmas en tant que Premier ministre. Ses désaccords avec Georges Pompidou ont eu raison de son projet de Nouvelle société et il démissionne le jour même.
54 min
Robert Badinter à l'Assemblée nationale le 17 Septembre 1981 pendant l'examen de son projet de loi portant sur l'abolition de la peine de mort.
Robert Badinter à l'Assemblée nationale le 17 Septembre 1981 pendant l'examen de son projet de loi portant sur l'abolition de la peine de mort.
"L'Histoire en direct", à base d'archives et de témoignages, raconte les derniers moments du combat contre la peine capitale, les derniers événements qui ont conduit le 9 octobre 1981 à la promulgation de la loi portant abolition de la peine de mort, loi publiée le lendemain au Journal Officiel.
1h 00
Session d'ouverture de la 12ème législature le 25 juin 2002 et élection du nouveau Président de l'Assemblée nationale.
Session d'ouverture de la 12ème législature le 25 juin 2002 et élection du nouveau Président de l'Assemblée nationale.
En juin 2002, après la réélection de Jacques Chirac face à Jean-Marie Le Pen, l'Assemblée nationale est largement dominée par les députés du parti vainqueur. Comment voyaient alors les députés élus leur rôle et leur mission. C'est l'objet de ce "Pot-au-feu" qui leur donne la parole.
1h 10
Détail de "La Loi", sculpture allégorique située au centre de la place du Palais Bourbon.
Détail de "La Loi", sculpture allégorique située au centre de la place du Palais Bourbon.
Dans ce "Concordance des temps", l'historien Michel Winock présente les éléments de la controverse autour de la question de la proportionnelle : les différents modes de scrutins possibles, les exemples historiques, les risques et les avantages pour la démocratie.
1h 00
Le président de l'Assemblée nationale François de Rugy pendant une séance de photos le 16 octobre 2017.
Le président de l'Assemblée nationale François de Rugy pendant une séance de photos le 16 octobre 2017.
Cette série des "Nuits magnétiques" a pour vocation de faire le tour du politique, d'interroger les liens entre la société et les hommes politiques. Pour les intervenants, il est temps de se réinventer, de moderniser le métier de parlementaire au risque de voir le fossé se creuser dangereusement.
1h 19

À propos de la série

A l'occasion des échéances législatives, Antoine Dhulster nous propose une nuit d’archives autour de l'Assemblée nationale et la façon dont elle a été perçue dans le débat public en France. D'Assemblée "rebelle" à simple "chambre d'enregistrement", explorons cette institution au fil des années.

Cette Nuit "Regards sur l’Assemblée nationale" permet de faire le point sur le rôle du Palais Bourbon et peut-être ses évolutions possibles ou souhaitables à quelques jours des élections législatives des 12 et 19 juin 2022. L’Assemblée est-elle condamnée à demeurer ce que ses détracteurs appellent une “chambre d’enregistrement” des volontés de l’exécutif ? Doit-elle, et peut-elle prendre plus d’importance dans l’organisation des pouvoirs en France ? Et s’affirmer y-compris de façon critique voire en opposition au pouvoir exécutif, sur le modèle de ce qui s’est passé pendant les périodes de cohabitation ?

Pour comprendre ces enjeux sur le temps long il faut donc se plonger dans les archives de l’Assemblée. Des archives qui permettent d’expliquer la relative faiblesse du rôle du Parlement depuis les débuts de la Cinquième République. La constitution donne le droit aux députés de renverser le gouvernement en votant une motion de censure...

Mais cette procédure n’est allée à son terme qu’une seule fois depuis le début de la Cinquième République : en octobre 1962 alors que de Gaulle souhaitait réviser la constitution et faire élire le Président de la République au suffrage universel... Cela donna lieu à un vif débat, grand moment de la vie parlementaire.

On peut donc poser la question crûment : au-delà de moments d’éloquence, à quoi sert encore l’Assemblée nationale ? Evidemment à discuter et voter les lois. A contrôler le gouvernement aussi. Mais entre les impératifs européens et la mainmise de l’exécutif sur la vie politique nationale, force est de constater que la chambre basse du Parlement n’est plus l’un des sièges principaux du pouvoir politique. D’une époque à l’autre les députés semblent d’ailleurs être les premiers à en être conscients et la rengaine de la “crise de la représentation” est devenue un lieu commun du commentaire politique.

Provenant de l'émission

Les Nuits de France Culture, toutes les nuits à partir de minuit sur France Culture

Toute l'année, le choix des meilleures archives de France Culture qui composent une mémoire radiophonique.