France Culture
France Culture
Romain Gary, l'obstiné
Romain Gary, l'obstiné
Romain Gary chez lui. Roman Kacew (1914-1980)
Romain Gary chez lui. Roman Kacew (1914-1980)
Né au sein de ce qui était encore l’Empire russe, mais d’origine polonaise, Romain Gary affirmait avec vigueur qu’il était français. Jean-Marie Catonné nous parle de cet auteur caméléon, dont l’identité reste, encore aujourd’hui, difficile à définir tant elle demeure complexe et plurielle.
58 min
Romain Gary chez lui. Roman Kacew (1914-1980)
Romain Gary chez lui. Roman Kacew (1914-1980)
S’il y a bien une "langue de Romain Gary" et une "langue d’Émile Ajar", on peut en réalité compter plus d’une quinzaine d'idiomes dans l’œuvre de cet auteur cosmopolite. Du scandinave au tahitien, du yiddish à l’espagnol, Jean-François Hangouët nous plonge dans cette mosaïque linguistique.
59 min
Portrait daté du 26 janvier 1975 de l'écrivain français et diplomate Romain Gary (1914-1980).
Portrait daté du 26 janvier 1975 de l'écrivain français et diplomate Romain Gary (1914-1980).
Parce que Romain Gary était à la fois écrivain et diplomate, sa vie fut marquée par ses voyages. Myriam Annissimov revient avec nous sur son séjour américain et sur de nombreux autres éléments de l’œuvre et de la vie de Gary qu’elle aborde dans son dernier ouvrage, Les yeux bordés de reconnaissance.
57 min
L'écrivain français Romain Gary, récompensé par le "Prix Goncourt" pour son livre "Les racines du ciel" répondant à un journaliste au côté de sa femme lors de son arrivée à l'aéroport d'Orly le 13 décembre 1956.
L'écrivain français Romain Gary, récompensé par le "Prix Goncourt" pour son livre "Les racines du ciel" répondant à un journaliste au côté de sa femme lors de son arrivée à l'aéroport d'Orly le 13 décembre 1956.
Romain Gary construisit lui-même sa propre légende, multipliant les identités, les masques (parfois parodiques) et les (auto)biographies. Guy Amsellem nous permet de parcourir à nouveau l’œuvre de Gary, un « moderne-antimoderne », par le prisme, forcément pluriel, de la question identitaire.
57 min
Romain Gary chez lui. Roman Kacew (1914-1980)
Romain Gary chez lui. Roman Kacew (1914-1980)
Né au sein de ce qui était encore l’Empire russe, mais d’origine polonaise, Romain Gary affirmait avec vigueur qu’il était Français. Jean-Marie Catonné nous parle de cet auteur caméléon, dont l’identité reste, encore aujourd’hui, difficile à définir tant elle demeure complexe et plurielle.
59 min
Romain Gary chez lui. Roman Kacew (1914-1980)
Romain Gary chez lui. Roman Kacew (1914-1980)
S’il y a bien une « langue » de Romain Gary et une « langue » d’Emile Ajar, on peut en réalité compter plus d’une quinzaine d'idiomes dans l’œuvre de cet auteur multiple. Du scandinave au tahitien, du yiddish à l’espagnol, Jean-François Hangouët nous plonge dans cette mosaïque linguistique.
59 min
Portrait daté du 26 janvier 1975 de l'écrivain français et diplomate Romain Gary (1914-1980).
Portrait daté du 26 janvier 1975 de l'écrivain français et diplomate Romain Gary (1914-1980).
Parce que Romain Gary était à la fois écrivain et diplomate, sa vie fut marquée par ses voyages. Myriam Annissimov revient avec nous sur son séjour américain et sur de nombreux autres éléments de l’œuvre et de la vie de Gary qu’elle aborde dans son dernier ouvrage, Les yeux bordés de reconnaissance.
59 min
L'écrivain français Romain Gary, récompensé par le "Prix Goncourt" pour son livre "Les racines du ciel" répondant à un journaliste au côté de sa femme lors de son arrivée à l'aéroport d'Orly le 13 décembre 1956.
L'écrivain français Romain Gary, récompensé par le "Prix Goncourt" pour son livre "Les racines du ciel" répondant à un journaliste au côté de sa femme lors de son arrivée à l'aéroport d'Orly le 13 décembre 1956.
Romain Gary construisit lui-même sa propre légende, multipliant les identités, les masques (parfois parodiques) et les (auto)biographies. Guy Amsellem nous permet de parcourir à nouveau l’œuvre de Gary, un "moderne-antimoderne", par le prisme, forcément pluriel, de la question identitaire.
59 min

À propos de la série

Gary pourrait être un classique, et il l'est d'une certaine manière devenu. Les lycéens lisent l'histoire de Madame Rosa dans La vie devant soi. Leurs parents ont aimé La Promesse de l'aube, ne serait-ce que pour son très beau titre et cette phrase…

Gary pourrait être un classique, et il l'est d'une certaine manière devenu. Les lycéens lisent l'histoire de Madame Rosa dans La vie devant soi. Leurs parents ont aimé La Promesse de l'aube, ne serait-ce que pour son très beau titre et cette phrase terrible qu'il contient :

Avec l'amour d'une mère, la vie vous fait une promesse qu'elle ne tient jamais.

A-t-on vraiment placé Gary à la place que mérite son œuvre ? C'est ce que nous allons tenter d'apprendre avec cette série.

Provenant de l'émission

La Compagnie des oeuvres, du lundi au jeudi de 15h à 16h sur France Culture

L'émission s’ouvre à toutes les disciplines et s’intéresse désormais à tous les grands créateurs et toutes les grandes créatrices du patrimoine culturel mondial de l'humanité : littérature, mais aussi arts plastiques, musique, cinéma et arts de la scène.