France Culture
France Culture
Napoléon se retire de Moscou, peinture d'Adolph Northen
Napoléon se retire de Moscou, peinture d'Adolph Northen
Léon Tolstoi
Léon Tolstoi
Épisode 1/3 : Première partie
La Paix universelle est elle possible ????
1h 58
Léon Tolstoï (Gravures et dessins du XIXeme siècle)
Léon Tolstoï (Gravures et dessins du XIXeme siècle)
Épisode 2/3 : Deuxième Partie
Le retour de Nicolas Rostov
1h 58
Léon Tolstoï (Gravures et dessins du XIXeme siècle)
Léon Tolstoï (Gravures et dessins du XIXeme siècle)
Épisode 3/3 : Troisième partie
Suite et fin.
1h 58
France Culture
France Culture
Épisode 4/3 : "La voilà donc, la bataille ! " - Le prince André Bolkonsky
Voici que je pars pour la guerre, pour la plus grande des guerres, et je ne sais rien, je ne suis bon à rien.
1h 58
France Culture
France Culture
Épisode 5/3 : Une défaite russe - Nicolas Rostov
L’annonce de la défaite d’Austerlitz avait tout d’abord plongé Moscou dans la stupeur.
1h 58
France Culture
France Culture
Épisode 6/3 : Un événement contraire à la raison et à la nature humaine - Pierre Bézoukhov
"Entrer en Russie sans déclaration de guerre ! Je ne ferai pas la paix tant qu’il restera un seul ennemi en armes sur le sol de mon pays".
1h 58

À propos de la série

Se fondre dans la lecture de "La Guerre et la Paix" de Léon Tolstoï, c’est être submergé par une expérience sensible de l’intelligence, où le lecteur captivé serait assis sous un arbre et la sève coulerait à grands flots.

De 1866 à 1869 Léon Tolstoï travaille à son roman, ce sont des années de bonheur dans sa vie, bien qu’il ne cesse de se désapprouver. Il a 35 ans, il vit à Iasnaïa Poliana, sa femme Sophie Andréïevna, passionnée, recopie les pages de cette épopée de l’histoire russe étendue dans l’espace et le temps des guerres napoléoniennes, entre 1805 et 1812. Se mêlent ainsi la vie familiale et sociale de ses héros, le territoire de leurs réflexions, de leurs amours, et le grand mouvement des armées, dans la première grande guerre patriotique russe sous le règne du tzar Alexandre 1er.
Comment faire entendre La Guerre et la paix de Léon Tolstoï à la radio ? Au départ, cela apparut comme une mission impossible. Puis tout à coup est venue l’idée des « Scènes mémorables ». Au trot et au galop : carla lecture de La Guerre et la paix a imprimé dans le souvenir de chacun, une scène mémorable, des scènes mémorables, et même des phrases mémorables elles aussi, comme si l’élan de Tolstoï, sa force narrative, fut justement d’inscrire le mémorable comme acteur principal du charme inouï de son roman. Des choix ont été nécessaires afin d’entrer dans les deux heures de chaque émission dans les trois parties enregistrées. Ce fut compliqué, ardu parfois dans le découpage. La voix du narrateur et des éclats de scènes, le rythme, la ferveur que donne ce livre, irrigué par le questionnement de Tolstoï, tout ce bonheur de lecture devait être transmis.
Hélène Bleskine

Textes réunis par Hélène Bleskine (3 parties)
D’après les traductions d’ Henri Mongault (éditions de la Pléiade)
Réalisation de Cédric Aussir
Conseillère littéraire Laurence Courtois

Publicité

Générique complet
Laurent Poitrenaux (narration), Suliane Brahim (Natacha Rostov), Julien Lucas (le Prince André), Benjamin Abitan (Nicolas Rostov), Jérémie Boireau (Pierre Bezoukov), Etienne Biéry (le voyageur Joseph Bazdeïev), Christine Vézinet-Crombecque (la comtesse Nathalie Rostov), Jean-Jacques Vanier (le comte Rostov), Jean-Pierre Kalfon (le vieux prince Bolkonski), Camille Pelicier (Sonia Rostov), Julie Pouillon (Marie Bolkonski), Julie Roux (Lise Bolkonski), Sara-jeanne Drillaud (Hélène Bezoukov), Arthur Ribo (Dolokhov), Damien Houssier (Vaska Denissov), Nathalie Cerda (la princesse Anna Mikhaïlovna Droubetskoï), Clotilde Ramondou (Marie Dmitrievna Akhrosimov), Joachim Salinger (Boris Droubetskoï), Anne Comte (Madame Karaguine), Marie Ouguergouz (Julie Karaguine), Marceline Collard (Anna Pavlovna-Scherer), Emmanuel Lemire (le vicomte de Mortemart), Bartholomew Boutellis (le Prince Hippolyte), Michel Baladi (l’intendant Mitia), Jean-Michel Molé (le Prince Basile), Patrice Bornand (Koutouzov), Gabriel Dufay (Napoléon), Sergueï Vladimirov (l’Empereur Alexandre), Olivier Broche (un colonel), Philippe Beautier (l’officier Nesvitski), Marc Léonian (le Prince Bagration), Philippe Weissert (le général Mack), Jean O’Cottrell (le capitaine Touchine), Olivier Martinaud (le Prince Repnine), Philippe Beautier (L’officier Nesvitski), Johanna Nizard (Mlle Peronski), Evelyne Guimmara (la nourrice de la princesse Marie), Nounée Garibian (l’économe Mavra Kouzminichna), Xavier Brossard (Balaga), Patrice Pertant (le chef cuisinier Féoktist), Mari-Laude Emond (la sage-femme), Henri-David Cohen (Pétia Rostov), Alain Rimoux (e gouverneur Rostoptchine), Olivier Arrighi (Monsieur Ramballe), Pierre Baux (Davout), Xavier Czapla (l’intendant Alpatych), François Hatt (l’aide de camp Wolzogen), Daniel Berlioux (le général Raïevski), Philippe Weissert (le général Bennigsen), Alain Carnat (Makar Bazdeïev), Jackie Beroyer (le prisonnier Platon)
Avec la participation de Cyril Ménauge

Et les voix de : Jacques Leplus, Grégory Quidel, Pierre-Marie Poirier, David Houri, Arnaud Pfeiffer, Patrice Rivet, Nathalie Kanoui, Christophe Chêne, Philippe Bertin, Paul Adam, Elios Noel, Sandrine Bodenes, Georges Benoît, Stéphanie Reynaud, Lionel Emery, Benoît Giros, Olivier Martinaud, Grégory Quidel, Martin Amic, Sophie Gubri, David Houri, Lise Werckmeister
Bruitages : Sophie Bissantz
Prise de son et mixage : Philippe Bredin
Assistance technique et montage : Adrien Roch
Assistant à la réalisation : Benjamin Hû

Provenant de l'émission

le dimanche de 20h00 à 22h00 sur France Culture

Redonner toute leur place aux grandes œuvres du patrimoine, d'Eschyle à Koltès en passant par Shakespeare.