France Culture
France Culture
© Radio France
© Radio France
© Radio France
Arthur Schopenhauer (1788-1860),
Pour le philosophe Schopenhauer, la vie est mauvaise : elle oscille comme un pendule, de droite à gauche, passant de la souffrance, du désir, à l’ennui... Ce qui peut nous en consoler ? L'art, qui nous fait échapper à cette mécanique aveugle...
58 min
Une vie de souffrance et d’ennui
Au coeur de la philosophie de Schopenhauer, une question : quelle est l’origine du mal ? Serait-ce le corps, qui, par les besoins qu’il nous impose, serait la source première de notre souffrance ?
59 min
Schopenhauer choisit la solitude... exceptée la compagnie de son chien
Le rêve de Schopenhauer : devenir un savant libre dans toutes choses. Pour cela, il choisit la solitude la plus totale, exceptée la compagnie de son chien... Mais chose paradoxale, ce misanthrope produit ce qui ressemble à une morale dont le point de départ est l'égoïsme. Quelle est-elle ?
59 min
Penser par le corps
Dans "Le monde comme volonté et comme représentation", Schopenhauer expose ce qu’est le corps, l’énigme du monde, qui est volonté. Mais quelle place pour le corps dans une philosophie qui considère le monde comme étant une représentation innervée par la volonté ?
58 min

À propos de la série

On tient Schopenhauer comme le philosophe pessimiste, le philosophe du malheur par excellence, pourtant, il n’était pas insensible à la joie, à la jouissance, encore moins à la musique, et sa pensée nous est indispensable, pour notre plus grand bonheur. Pourrait-il nous consoler de la vie ?

Provenant de l'émission

Les Chemins de la philosophie, du lundi au vendredi de 10h00 à 10h55 sur France Culture

La philosophie est bien plus qu'une discipline. Son but est de transformer la connaissance en art de vivre en considérant comme digne d'intérêt et de réflexion l'existence dans tous ses recoins.