France Culture
France Culture
Simone Schwarz-Bart ou le devoir d’amour
Simone Schwarz-Bart ou le devoir d’amour
L'écrivaine Simone Schwarz-Bart dans les années 70
L'écrivaine Simone Schwarz-Bart dans les années 70
Épisode 1 : Sur l’île aux belles eaux
Dans ce premier épisode, Simone Schwarz-Bart évoque ses origines familiales et son enfance en Guadeloupe, immergée dans la langue et la culture créole.
31 min
La romancière Simone Schwarz-Bart en France, en 1979
La romancière Simone Schwarz-Bart en France, en 1979
Épisode 2 : Parmi les reines sans nom
On désigne le potomitan, le poteau central qui soutient la case aux Antilles. La femme incarne ce potomitan, symbole de résistance. Simone Schwarz-Bart explique qu'elle a été appelée à transmettre la mémoire de toutes ces femmes, qui réclamaient silencieusement que l'on témoigne de leur vie.
30 min
Le couple d'écrivains Simone Schwarz-Bart et André Schwarz-Bart chez eux
Le couple d'écrivains Simone Schwarz-Bart et André Schwarz-Bart chez eux
Épisode 3 : Ensemble depuis la sortie d’Egypte
Simone Schwarz-Bart raconte sa rencontre avec André Schwarz-Bart, prix Goncourt 1959 pour "Le Dernier des Justes". Elle évoque leur histoire commune de l'esclavage et de la déportation et leur travail d'écriture à quatre mains qu'elle poursuit depuis sa mort : "son âme collée à la sienne" dit-elle.
31 min
Simone Schwarz-Bart en 2009
Simone Schwarz-Bart en 2009
Épisode 4 : Dans les oreilles (et sur la langue) de Solitude
Dans ce quatrième épisode, Simone Schwarz-Bart évoque la réception houleuse dans les milieux nationalistes antillais du roman "La mulâtresse Solitude", publié par André Schwarz-Bart en 1972.
31 min
André et Simone Schwarz-Bart
André et Simone Schwarz-Bart
Épisode 5 : Les enfants continuent à naître
Dans ce dernier épisode, Simone Schwarz-Bart fait le récit de la découverte d'un trésor d'archives reconstitué par la chercheuse Francine Kaufmann et l'historien Elie Duprey. Ce trésor donnera naissance à la publication du "cycle antillais", projet d'écriture entamé dans les années 70...
30 min

À propos de la série

Simone Schwarz-Bart est née à Saintes en Charente-Maritime d’un père militaire et d’une mère institutrice, elle a grandi dans une « proposition de Paradis » : sur l’île-papillon.

En 1959, Simone Schwarz-Bart a 18 ans lorsqu'elle rencontre, à Paris André Schwarz-Bart, un Blanc, un Juif échappé de la Shoah, qui vient de déposer son roman, Le Dernier des Justes, aux éditions du Seuil. André Schwarz-Bart recevra la même année le prix Goncourt.

Publicité

Toute l'œuvre de Simone Schwarz-Bart est à la fois entrelacée de son histoire de femme guadeloupéenne et de l'histoire de son mari André Schwarz-Bart. Ce travail d'écriture est tantôt tissé à quatre mains Un plat de porc aux bananes vertes (1967), tantôt chacun signant en son nom propre.  C’est la rencontre entre deux mémoires, entre deux peuples opprimés.

Simone Schwarz-Bart écrit par amour, au nom de tous les siens, Guadeloupéens. La Guadeloupe, ce presque paradis a nourri son œuvre de romancière dans Pluie et vent sur Télumée Miracle (1972), un best-seller traduit dans de nombreuses langues, dans Ti Jean L'horizon (1979) mais aussi a traversé l’œuvre André Schwarz-Bart qui a signé La mulâtresse Solitude (1972), avec lequel elle a publié L'Ancêtre en Solitude (2015).

Simone Schwarz-Bart pose un œil sur cette île de la métamorphose entre mémoire et imaginaire où écrit-elle : «  je choisirais de renaître, souffrir et mourir. »

Provenant de l'émission

du lundi au vendredi de 20h à 20h30 sur France Culture

Une émission qui recueille les paroles, les réflexions de celles et ceux qui marquent notre temps.