Vladimir Poutine en visite à Ivanovo, à l'Est de Moscou en mars 2020. ©Getty - Mikhail Svetlov
Vladimir Poutine en visite à Ivanovo, à l'Est de Moscou en mars 2020. ©Getty - Mikhail Svetlov
Vladimir Poutine en visite à Ivanovo, à l'Est de Moscou en mars 2020. ©Getty - Mikhail Svetlov
Publicité
Résumé

Le documentaire d'Antoine Vitkine "La vengeance de Poutine" et deux livres de l'historienne Françoise Thom offrent des regards croisés sur les aspects effrayants de Vladimir Poutine et un monde intérieur russe né du mélange d’une société post-communiste archaïque et d’un fond nihiliste.

avec :

Françoise Thom (historienne), Antoine Vitkine (Journaliste, écrivain et réalisateur de documentaires).

En savoir plus

Comment comprendre ce qui se passe en Russie aujourd’hui et plus particulièrement au Kremlin ? Des éléments de réponse très éclairants sont donnés ce soir sur France 5 dans le documentaire La vengeance de Poutine, un documentaire d’Antoine Vitkine diffusé une première fois en 2018 et entièrement réactualisé. Il faut voir ce film passionnant, qui retrace de manière particulièrement claire l’évolution totalitaire et perverse de Vladimir Poutine à partir des années 2010, il faut le voir, et il faut le compléter par la lecture du livre de Françoise Thom Comprendre le poutinisme (éditions Desclée De Brouwer), lui aussi sorti en 2018, et qui se révèle au vu des évènements actuels extrêmement prophétique.

Ce que ces deux œuvres donnent à voir c’est un monde intérieur russe bien plus étrange et mystérieux qu’on ne le dit généralement, un monde né du mélange d’une société post-communiste archaïque, de tendances peu comprises à l’œuvre dans nos sociétés occidentales post-modernes, et d’un fond nihiliste remontant à Dostoïevski.

Publicité

Les invités du jour

Marc Weitzmann reçoit l'historienne Françoise Thom et le réalisateur Antoine Vitkine.

Rapport de force et politique d’intimidation par le régime poutinien

Le réalisateur Antoine Vitkine décrit comment le poutinisme est hostile à la démocratie libérale. Il analyse la logique politique de Poutine qui précise-t-il “consiste à dire aux Russes qu'ils sont humiliés par l'Occident et donc que le nationalisme permet de subjuguer cette humiliation”. L’historienne Françoise Thom précise : “la tragédie à laquelle on assiste aujourd'hui découle de cette attitude fondamentale. Poutine s'est cru en position de force à la fin de l'année dernière ; il a essayé de bouleverser l'ordre international, justement à partir de cette analyse : une évolution de la corrélation des forces qui serait en faveur de la Russie et donc il a cherché à humilier l'Occident pour se venger des humiliations présumées accumulées."  
Françoise Thom revient sur les objectifs de la propagande russe précisant : “le but est de créer dans les pays occidentaux la même mentalité que celle qui existe en Russie, c'est-à-dire discréditer complètement les politiciens". Elle ajoute “c'est une vision totalement noire qui sape en fait les bases de la démocratie ; on a trouvé des échos de cette propagande, un peu partout.

Pour en savoir plus

Documentaire "La vengeance de Poutine" d'Antoine Vitkine, sur France 5 à partir du 27 mars.
Vladimir Poutine ou la passion de la malfaisance, Tribune par Françoise Thom, Libération, 25 février 2022.

Générique

Musique diffusée :

Concerto n°2 en G Minor, 3ème mouvement: Intermezzo de Prokofiev

Extrait du documentaire La Vengeance de Poutine d'Antoine Vitkine :

Entretien avec Konstantin Malofeev

42 min
Références

L'équipe

Marc Weitzmann
Marc Weitzmann
Marc Weitzmann
Production
Luc-Jean Reynaud
Réalisation
Aurélie Marsset
Collaboration
Louise André
Réalisation