Explosion à Baghouz, ville au sud-est de la Syrie. ©Getty - Olmo Couto
Explosion à Baghouz, ville au sud-est de la Syrie. ©Getty - Olmo Couto
Explosion à Baghouz, ville au sud-est de la Syrie. ©Getty - Olmo Couto
Publicité
Résumé

Marc Weitzmann s'entretient avec le romancier syrien Omar Youssef Souleimane à l'occasion de la parution d' "Une chambre en exil" aux éditions Flammarion.

avec :

Omar Youssef Souleimane (Poète, écrivain, journaliste syrien).

En savoir plus

Tandis que les bombardements russes contre les civils se poursuivent en Ukraine, les exilés syriens en France et ailleurs commémoraient le 15 mars le onzième anniversaire la première manifestation pacifiste contre le régime de Saddam Hussein. C’était le 15 mars 2011, en protestation contre l’arrestation et la torture d’adolescents de la ville de Dara qui avaient tagué sur un mur un slogan contre Bachar el-Assad. La répression qui s’est déclenchée ce jour-là a peu à peu virée à la guerre civile du régime contre sa population puis au massacre organisé grâce à l’aide active de la Russie. C’est d’abord en Syrie, à partir de 2013, et avec l’assentiment de l’Occident, que Moscou a testé sur les hôpitaux et les infrastructures civiles la stratégie de terreur qui se déploie aujourd’hui en Ukraine et demain qui sait peut-être ailleurs. C’est de Syrie que sont venus les premiers convois de réfugiés chassés par la dictature de Assad épaulée par la violence du régime de Poutine. L’un de ces réfugiés, le poète, journaliste et romancier Omar Youssef Souleimane est avec nous aujourd’hui pour commémorer cet évènement avec la sortie de son dernier livre Une chambre en exil.

L'invité du jour

Marc Weitzmann reçoit le romancier et poète syrien Omar Youssef Souleimane

Publicité

Une vie d'exil

Le journaliste et romancier Omar Youssef Souleimane évoque la manifestation du 15 mars 2011 à Damas, précisant : "on criait 'liberté' dans les rues de Damas ; c'était fascinant et en même temps, c'était très dangereux. Je me souviens que le régime a emprisonné tout de suite. (...) les Syriens sont nés comme des exilés dans leur propre territoire."  
Dans ce roman "Une chambre en exil" se croisent d'éternels réfugiés ; chacun dans un rapport singulier à la France. Omar Youssef Souleimane précise "dans une démocratie qui souffre, ce personnage comme cet imam qui profite de la démocratie et la liberté d'expression pour intégrer les musulmans dans un islam radical".

Générique

Musiques diffusées

  • Boot de Sharmoofers
  • Sur la place de Rosemary Standley

Extrait

Jean-Luc Mélenchon interviewé par Léa Salamé, émission On n'est pas couché, 2016

43 min
Références

L'équipe

Marc Weitzmann
Production
Luc-Jean Reynaud
Réalisation
Aurélie Marsset
Collaboration