Le CSA dans tous ses états

Le CSA, quels enjeux aujourd'hui ?
Le CSA, quels enjeux aujourd'hui ? ©AFP - BERTRAND GUAY / AFP
Le CSA, quels enjeux aujourd'hui ? ©AFP - BERTRAND GUAY / AFP
Le CSA, quels enjeux aujourd'hui ? ©AFP - BERTRAND GUAY / AFP
Publicité

Roch-Olivier Maistre, président du Conseil supérieur de l'audiovisuel, est l'invité de l'émission. Le CSA a pour mission de veiller au pluralisme politique et à la déontologie des médias. Aujourd'hui dans Soft Power, ce sont les médias qui interrogent le CSA.

Avec

Les missions du CSA

Depuis 1989, le Conseil supérieur de l'audiovisuel est l'autorité française de régulation de l'audiovisuel pour la radio et la télévision. Cette autorité publique indépendante veille au respect des droits du public, à la protection des consommateurs, à la déontologie de l’information et des programmes et au pluralisme politique. 

Le CSA gère également l’accès au marché des services de médias audiovisuels (radio et télévision) en délivrant ou reconduisant des autorisations de diffusion ou de distribution aux opérateurs hertziens, et en conventionnant les services non-hertziens. Il dispose enfin d'un pouvoir de sanction envers les éditeurs de services.

Publicité

Le CSA aujourd'hui : quels enjeux ?

En pleine mutation, l'autorité de régulation doit faire face à plusieurs sujets essentiels, qui seront abordés dans Soft Power : 

Par la nouvelle loi sur l'audiovisuel, quelle nouvelle forme va prendre le CSA en fusionnant avec la Hadopi ? Quels changements dans le paysage audiovisuel français ? Comment protéger la création française à l'heure de la multiplication des plateformes ? Comment gérer les flux des contenus haineux et des fake-news

Invité exceptionnel : Roch-Olivier Maistre, président du CSA

Roch-Olivier Maistre, président du CSA
Roch-Olivier Maistre, président du CSA
© AFP - BERTRAND GUAY / AFP

Roch-Olivier Maistre préside le CSA depuis février 2019.

Le CSA condamné par le Conseil d'État à verser 1,1 million d'euros à la chaîne C8

En 2017, l'autorité de régulation inflige une sanction à la chaîne C8 en la privant d'une semaine de publicité après un canular douteux de Cyril Hanouna dans l'émission Touche pas à mon poste. Le CSA estime que la chaîne a « gravement méconnu son obligation de faire preuve de retenue dans la diffusion d’images susceptibles d’humilier les personnes ». Or le Conseil d'État a annulé la sanction du CSA, en jugeant que la personne piégée n'a pas été montrée sous un jour dégradant.

Autres sujets de Soft Power

  • Entretien avec Aurélie Jean, autrice de l'essai De l’autre côté de la machine. Voyage d’une scientifique au pays des algorithmes (éd. L'Observatoire).
  • L'exposition Faire son temps de Christian Boltanski au Centre Pompidou. Une rétrospective impressionnante, entre art et mémoire.
  • J'accuse le nouveau film de Roman Polanski (et la nouvelle polémique).
  • Queen morceau extrait du nouvel album du rappeur Rilès, Welcome to the jungle, à (ré)écouter dans la playlist Spotify de Soft Power.

POUR ALLER PLUS LOIN

LES RÉSEAUX SOCIAUX 

Suivez Soft Power sur les réseaux sociaux pour ne rater aucun podcast mais aussi voir les photos, les vidéos et la playlist de l'émission : Instagram | Twitter | Facebook | LindedIn | Spotify

L’ACTUALITÉ DU NUMÉRIQUE 

Et pour tout comprendre à l’actualité du numérique, lisez notre Alphabet numérique et notre guide des 44 intellectuels pour penser le numérique.

L'équipe