Saint-Dié-des-Vosges
Saint-Dié-des-Vosges ©Getty - Alexandre Prévot
Saint-Dié-des-Vosges ©Getty - Alexandre Prévot
Saint-Dié-des-Vosges ©Getty - Alexandre Prévot
Publicité

"France périphérique", "désert français", "diagonale du vide"... Depuis des décennies les géographes rivalisent d'inventivité pour qualifier les parties du territoire à l'écart de la capitale et des grandes métropoles. Et si les "déserts" n'étaient pas ceux que l'on croit ?

Avec
  • Max Rousseau Politiste et géographe, chargé de recherches au Cirad et au laboratoire Art-Dev du CNRS

Vivons-nous dans un désert français ? Voilà le débat qui agite ces adolescents d’Epinal rencontrés ce vendredi à Saint-Dié-des-Vosges… À la faveur du Festival International de Géographie qui se tient ce week-end dans cette ville du Grand Est.

"Diagonale du vide", "France périphérique", ou "périurbaine", "arrière-pays", "province" ou le plus récent, le déjà fameux "territoire"…

Publicité

En France, nous avons cent manières de qualifier tout ce qui n’est pas Paris et sa métropole. Pourtant, entre une capitale départementale, une sous-préfecture et un hameau de l’Yonne, de la Nièvre ou de la Lozère, le rapport au réel, aux imaginaires, à la distance, et au vide, est élastique.

De quoi ces déserts sont-ils le nom ? Comment grandir quand on naît et quand on vit dans la "diagonale du vide" ? Faut-il s’échapper, fuir pour espérer construire un futur désirable ? Ou est-ce encore un cliché d’urbain qui se représente cette géographie comme un grand rien, vide de tout ? Services publics. Culture. Emploi. Lien social…

Faudra-t-il dès lors réinterroger ces cadres géographiques et institutionnels ? Au même titre que la banlieue, ou le périurbain, ces espaces "vides" prennent aussi leur revanche, voient frétiller de légères dynamiques démographiques : des cadres urbains, ou des néoruraux en quête de sens ou de qualité de vie s’y installent, un peu, beaucoup, ou passionnément… Et le vide lui, gagne ainsi les cœurs de ville, en proie aux volets fermés, aux friches et à la désertion des classes moyennes et populaires.

Et si nos déserts n’étaient pas ceux que l'on croit ?

Exploration urbaine à Saint-Dié-des-Vosges
Exploration urbaine à Saint-Dié-des-Vosges
© Radio France - Antoine Dhulster
Exploration urbaine à Saint-Dié-des-Vosges
Exploration urbaine à Saint-Dié-des-Vosges
© Radio France - Antoine Dhulster
Avec Sylvie Joublot-Ferré et Julien Bachmann dans une friche industrielle de Saint-Dié-des-Vosges
Avec Sylvie Joublot-Ferré et Julien Bachmann dans une friche industrielle de Saint-Dié-des-Vosges
© Radio France - Antoine Dhulster

Pour aller plus loin :

La page du FIG, le Festival International de Géographie de Saint-Dié-des-Vosges

A lire :

Abandon des territoires et politisation du ressentiment, article de Max Rousseau et Vincent Béal sur le site AOC

L'exode urbain, extension du domaine de la rente, article de Max Rousseau et Aurélie Delage sur le site de recherche Métropolitiques

Les politiques d'attractivité dans les villes en déclin sont contre-productives, interview publiée dans Le Courrier des maires

L'ouvrage de Max Rousseau et Vincent Béal : Plus vite que le cœur d'un mortel (éditions Grévis, 2021)