Yannick Jadot a été fraichement accueilli par les militants écologistes à la manifestation anti-bassine de Sainte-Soline le 29 octobre 2022.
Yannick Jadot a été fraichement accueilli par les militants écologistes à la manifestation anti-bassine de Sainte-Soline le 29 octobre 2022. ©Maxppp - Mathieu Herduin
Yannick Jadot a été fraichement accueilli par les militants écologistes à la manifestation anti-bassine de Sainte-Soline le 29 octobre 2022. ©Maxppp - Mathieu Herduin
Yannick Jadot a été fraichement accueilli par les militants écologistes à la manifestation anti-bassine de Sainte-Soline le 29 octobre 2022. ©Maxppp - Mathieu Herduin
Publicité

A quelques jours du congrès d'EELV, comment expliquer le faible écho rencontré par l'écologie politique alors que les préoccupations environnementales s'expriment dans toute la société ? Les Verts sont-ils déconnectés de la "génération climat" et des classes populaires ?

Avec
  • Vanessa Jérome Politiste, Spécialiste du parti vert, docteure associée au CESSP/Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne

A en croire le maire de Grenoble Eric Piolle, la Nupes aurait permis à Europe Écologie les Verts de survivre… Dans le « festival de trompette » que serait le parti écolo, selon ses dires au micro de France Inter, le congrès dont le deuxième tour se tiendra samedi 10 décembre, fait figure de test.

Après un été caniculaire et meurtier, et une année 2022 qui dépasse les prévisions les plus pessimistes en termes de dérèglement climatique, l’enjeu de la transition écologique est partout. L'environnement, juste derrière le pouvoir d'achat, représente l’inquiétude principale de 27% des Français selon un baromètre de l’Institut CSA. Mais c’est bien la première chez les moins de 35 ans…

Publicité

Pourtant, Yannick Jadot, candidat EELV à la présidentielle n’a pas atteint les 5%. Les quartiers populaires, viviers d’écologistes qui s’ignorent souvent, sobres et économes, consommateurs avisés plus par précarité que par doctrine, ont plutôt voté Jean Luc Mélenchon, quand ils ne se sont pas abstenus.

Et quand la génération climat n’en finit plus de bousculer l’actualité, quand des activistes s’en prennent aux œuvres d’art, manifestent en nombre, bloquent le périphérique parisien, ou envahissent les chantiers des méga-bassines de Sainte-Soline, ils sont bien loin de converger avec le parti historique de la cause environnementaliste.

Comment expliquer ces divorces au niveau national quand des grandes villes sont désormais dirigées par des maires écolos ? Effet de seuil lié au mode de scrutin ? Défiance générale vis-à-vis des appareils de parti ? Appropriation de la cause qui dilue le sillon historique d’EELV ?

Qui incarne aujourd’hui l’écologie politique quand l’écologie est partout ?

A lire pour aller plus loin :

« Le fonctionnement des Verts rend difficile les alliances avec d’autres partis » entretien avec Vanessa Jérôme publié sur le site Reporterre

L'écologie partout, les écologistes nulle part, analyse de Julie Cariat publiée dans Le Monde

Les classes populaires et l'enjeu écologique, article de Jean-Baptiste Comby et Hadrien Malier publié dans Sociétés Contemporaines

Les références de Militer chez les Verts, ouvrage de Vanessa Jérôme publié en 2021 aux Presses de Sciences Po.

L'équipe