Etudiants : génération sacrifiée ?

De plus en plus d'étudiants ont recours à l'aide alimentaire auprès d'associations et d'ONG face à leurs difficultés budgétaires
De plus en plus d'étudiants ont recours à l'aide alimentaire auprès d'associations et d'ONG face à leurs difficultés budgétaires ©AFP - NICOLAS TUCAT
De plus en plus d'étudiants ont recours à l'aide alimentaire auprès d'associations et d'ONG face à leurs difficultés budgétaires ©AFP - NICOLAS TUCAT
De plus en plus d'étudiants ont recours à l'aide alimentaire auprès d'associations et d'ONG face à leurs difficultés budgétaires ©AFP - NICOLAS TUCAT
Publicité

Pauvreté, perte d’emploi, santé mentale fragile, isolement : les étudiants français sont en souffrance. Des files d’attentes pour les distributions alimentaires à l’explosion des troubles anxieux et dépressifs, la pandémie a révélé la précarité extrême de cette partie de la jeunesse.

Avec
  • Joanie Cayouette-Remblière sociologue à l'INED

« On ne pourra pas rester durablement dans un système qui n’a quasiment aucun prix pour la quasi-totalité des étudiants… » a déclaré le président de la République ce jeudi 13 janvier, devant les présidents d’université. 

Ainsi, la question de l’enseignement supérieur fait son entrée dans la campagne… Et si la question du modèle est ici posée par le presque-candidat Emmanuel Macron, que dire du prix payé par les élèves des universités durant cette pandémie de Covid ?

Publicité

C’est peu dire que la note est amère : Les étudiants français sont en souffrance. Pauvreté, perte d’emploi, santé mentale fragile, isolement… Des files d’attentes pour les distributions alimentaires à l’explosion des troubles anxieux et dépressifs, de l’augmentation des pensées suicidaires au passage à l’acte, la pandémie a révélé la précarité extrême d’une partie de la jeunesse.  

A l’orée de cette troisième année sous Covid, comment analyser la situation d’extrême dénuement d’une partie des étudiants français ? Et en quoi cette réalité estudiantine illustre-t-elle aussi les bouleversements que traversent les universités et le corps académique, à l’heure où l’organisation, en ce moment même, des partiels sanctionnant le premier semestre de l’année scolaire est perturbée par la diffusion du variant Omicron ?

A lire : 

Troubles anxieux, dépressions… Les étudiants particulièrement affectés par la crise sanitaire, enquête du Monde

Les études de l'Observatoire de la vie étudiante (OVE) sur la précarité des étudiants depuis le début de la crise sanitaire. 

OVE Infos n°43 : être étudiant en 2020, entre incertitudes et fragilités

OVE Infos n°45 ; une année seuls ensemble. Enquête sur les effets de la crise sanitaire sur l'année universitaire 2020-2021

«On voyait des potes aller à la Banque alimentaire» : entre étudiants la solidarités’organise, article du Parisien sur l'association Co'p1

Pour aller plus loin : 

Le site de l'association d'entraide étudiante Co'p1

Le site du média La Zep qui a publié des récits d'étudiants sur leur réalité quotidienne

L'équipe