Plusieurs milliers d'astéroïdes pourraient croiser la Terre et sont sous surveillance
Plusieurs milliers d'astéroïdes pourraient croiser la Terre et sont sous surveillance ©Getty - Maciej Frolow
Plusieurs milliers d'astéroïdes pourraient croiser la Terre et sont sous surveillance ©Getty - Maciej Frolow
Plusieurs milliers d'astéroïdes pourraient croiser la Terre et sont sous surveillance ©Getty - Maciej Frolow
Publicité

Le film Don't Look Up met en scène un scénario de fin du monde : un astéroïde va percuter la terre et entraîner la fin de l'humanité. Parce que dans Superfail nous anticipons toutes les catastrophes, nous sommes allés questionner l'astrophysicien Eric Lagadec sur la plausibilité d'un tel scénario.

Avec
  • Eric Lagadec Astrophysicien à l'Observatoire de la Côte d'Azur

Don't Look Up est un film d'Adam Mckay disponible sur Netflix depuis décembre 2021. C'est LE film dont tout le monde parle en ce moment. Vous l'avez peut-être vu, ou alors vous allez être obligé de le voir dans les prochains jours... Ce film appartient à la catégorie "films de fin du monde" : notre planète serait promise à la destruction suite à la chute d'une comète. Vous l'aurez compris, ce scénario catastrophe est un clin d'œil appuyé à un autre scénario de fin du monde bien réel celui-ci, lié à la crise climatique. Or dans Superfail nous nous intéressons à toutes les catastrophes, et nous avons voulu évaluer la plausibilité d'un tel scénario auprès de l'astrophysicien Eric Lagadec.

Les collisions entre la Terre et les astéroïdes

Tout d'abord, rappelons que la planète Terre est entourée d'astéroïdes qui menacent de s'écraser sur sa surface, avec des impacts plus ou moins importants selon leurs diamètres. Pour l'astrophysicien Eric Lagadec, on aurait actuellement connaissance de plus de 20 000 astéroïdes susceptibles de croiser notre planète. Dans le passé, la Terre a déjà connu de nombreuses collisions avec des comètes, la plus connue étant sans conteste celle qui eut lieu dans l'actuelle péninsule du Yukatan au Mexique, il y a quelques 66 millions d'années : "La comète qui s'est écrasée dans l'actuel Yukatan faisait une dizaine de kilomètres, et elle a provoqué un énorme cratère. Ce cratère a élevé de la matière qui aurait créé une forme de poussière au-dessus de la Terre. Et cette poussière aurait rendu difficile la vie sur Terre, provoquant la disparition des dinosaures", rappelle Eric Lagadec, astrophysicien.

Publicité

Les collisions avec des astéroïdes n'appartiennent pas seulement au passé lointain. En 2013, une chute de météorites été observée en Russie. Si les astéroïdes étaient d'une taille moindre, les effets se sont pourtant fait ressentir dans la population : "Les gens ont vu une traînée dans le ciel, et quelques secondes après, ont entendu l'onde de choc de son, qui a entraîné pas mal de dégâts, et notamment brisé beaucoup de vitres. C'était assez spectaculaire", raconte Eric Lagadec.

La chute de comètes : une véritable menace ?

Si le risque de collisions avec des comètes est réel, la réalité s'éloigne de la fiction lorsque l'on s'intéresse aux solutions préconisées par la communauté scientifique. Si dans le film Don't Look Up, il est envisagé de faire exploser la comète pour la rendre inoffensive, dans la réalité, il est plutôt d'usage de dévier sa trajectoire : "Il y a quelques mois, la mission Dart de la Nasa est partie avec pour mission de dévier un petit astéroïde, de s'en approcher et d'émettre une petite pression. Dans quelques années, il y aura une autre mission spéciale qui ira vérifier que l'on a réussi à dévier l'orbite de cet astéroïde", explique l'astrophysicien.

Quant à savoir si un astéroïde pourrait être détecté trop tardivement par les spécialistes pour agir, Eric Lagadec prévient : "Ce qui peut se passer au plus loin, ce n'est pas impossible qu'il y ait un objet qui soit détecté juste avant qu'il n'entre en collision avec la Terre. Mais cela reste évidemment, très improbable."

43 min

L'équipe

Guillaume Erner
Guillaume Erner
Guillaume Erner
Production
Juliette Devaux
Collaboration
Vivien Demeyère
Réalisation
Thomas Jost
Réalisation